Élection présidentielle française de 1879

Élection présidentielle française de 1879
Président de la République française
Corps électoral et résultats
Inscrits713
Votants670
93,97 %  +43,3
Bonnat Portrait of Jules Grevy.jpgJules Grévy – Républicain opportuniste
Voix563
84,03 %
 +83,8
Antoine Alfred Eugène Chanzy.JPGAlfred Chanzy – Militaire
Voix99
14,78 %
LéonGambetta.jpgLéon Gambetta – Union républicaine
Voix5
0,70 %
General Ladmirault.jpgPaul de Ladmirault – Militaire
Voix1
0,14 %
Prince Henri, Duke of Aumale.jpgHenri d'Orléans, duc d'Aumale – Orléaniste
Voix1
0,14 %
Galliffet, Gaston de.jpgGaston de Galliffet – Militaire
Voix1
0,14 %
Président
SortantÉlu
Patrice de Mac-Mahon
Légitimiste
Jules Grévy
Républicain opportuniste

L'élection présidentielle française de 1879 s'est déroulée le à la suite de la démission du président Patrice de Mac-Mahon. Le président de la Chambre des députés Jules Grévy fut élu pour lui succéder.

Contexte

Le président Mac-Mahon, ne bénéficiant plus d'aucun soutien de la part des deux chambres du parlement à la suite des élections sénatoriales remportées par les républicains le 5 janvier 1879, préfère démissionner après avoir refusé de signer la destitution de certains généraux. En huit heures, un collège de grands électeurs se réunit afin d’élire un nouveau président.

Résultats

Le président de la Chambre des députés et candidat malheureux en 1873 Jules Grévy partit dès la réunion des deux chambres comme le grand favori. Il décida de poser sa candidature et fut élu avec une très grande majorité de suffrages. Son opposant le plus sérieux était le militaire Alfred Chanzy, qui rassembla une centaine de suffrages. Le populaire député Léon Gambetta succéda à Grévy à la tête de la Chambre.

CandidatPremier tour%
Jules Grévy

Républicain opportuniste

56384,03%
Alfred Chanzy

Militaire

9914,78%
Léon Gambetta

Union républicaine

50,70%
Paul de Ladmirault

Militaire

10,14%
Henri d'Orléans, duc d'Aumale

Orléaniste

10,14%
Gaston, Marquis de Galliffet

Militaire

10,14%