Élections sénatoriales françaises de 2011

Élections sénatoriales françaises de 2011
170 des 348 sièges du Sénat
Voir et modifier les données sur Wikidata
Socialist rally Zenith 2007 05 29 n15.jpgSOC dont EÉLV[note 1] – François Rebsamen
Sièges obtenus140 +25
Jean-Claude Gaudin-IMG 3402.jpgUMP – Jean-Claude Gaudin
Sièges obtenus132 −15
François Zocchetto 11 janvier 2015.jpgUC – François Zocchetto
Sièges obtenus31 +2
Red flag waving.svgCRC – Nicole Borvo Cohen-Seat
Sièges obtenus21 −3
Transparent flag waving on Infobox grey background.svg
RDSE – Jacques Mézard
Sièges obtenus17 −1
Président du Sénat
SortantÉlu
Gérard Larcher
UMP
Jean-Pierre Bel
PS
Logotype publié à l'occasion des élections par le Sénat

Des élections sénatoriales ont eu lieu le , en France, afin de pourvoir 170 sièges de sénateurs de la série 1, soit près de la moitié de l'effectif total de la chambre haute. Elles sont marquées par le basculement à gauche du Sénat, devenue strictement majoritaire à gauche pour la première fois de la Ve République.

Modalités

Répartition des départements et territoires français par série et mode de scrutin
  • Série 1 avec scrutin majoritaire.
  • Série 1 avec scrutin proportionnel.
  • Série 2 (non concernée par l'élection de 2011).

La loi organique no 2003-696 du 30 juillet 2003 a modifié certaines modalités de renouvellement du Sénat. La durée du mandat est ramenée de neuf à six ans. En 2011, les élections sénatoriales portent ainsi sur la moitié des sièges, nommée Série 1, alors que, jusqu'à 2008, le renouvellement était réalisé par tiers. Le nombre total de sénateurs à l'issue de ce scrutin est porté à 348, nombre désormais inscrit dans la Constitution française.

Dans les 18 départements élisant au moins quatre sénateurs, de même que pour les Français de l'étranger, le scrutin est proportionnel plurinominal, sans panachage ni vote préférentiel. Il représente 112 sièges. Dans les autres départements et les collectivités d'outre-mer, le scrutin est majoritaire uninominal ou plurinominal à deux tours et concerne 26 départements, soit 58 sièges.

Les sénateurs sont élus par un collège de Grands électeurs de la circonscription, composé des conseillers généraux, conseillers régionaux, députés et, pour 95 % des membres, des maires et délégués municipaux. Pour les sénateurs représentant les Français établis hors de France, le collège électoral se confond avec l'Assemblée des Français de l'étranger.

Le vote est obligatoire pour les 71 890 Grands électeurs. Le scrutin a lieu le dimanche 25 septembre 2011 entre h et 15 h, à la préfecture du département concerné. Dans les départements élisant un, deux ou trois sénateurs, le premier tour s'effectue entre h 30 et 11 h, le second entre 15 h 30 et 17 h 30.

165 sièges sont renouvelés par ce scrutin[1] et 5 nouveaux sièges, créés pour tenir compte de l'évolution démographique, sont aussi pourvus. 38 départements métropolitains sont concernés, dans l'ordre des numéros de départements entre l'Indre-et-Loire (37) et les Pyrénées-Orientales (66), ainsi que l'ensemble des 8 départements de l'Île-de-France, 6 départements ou collectivités d'outre-mer et la moitié des 12 sénateurs des Français de l'étranger.

Les départements des sénateurs élus en 2001 à renouveler sont : Indre-et-Loire, Isère, Jura, Landes, Loir-et-Cher, Loire, Haute-Loire, Loire-Atlantique, Loiret, Lot, Lot-et-Garonne, Lozère, Maine-et-Loire, Manche, Marne, Haute-Marne, Mayenne, Meurthe-et-Moselle, Meuse, Morbihan, Moselle, Nièvre, Nord, Oise, Orne, Pas-de-Calais, Puy-de-Dôme, Pyrénées-Atlantiques, Hautes-Pyrénées, Pyrénées-Orientales, La Réunion, Nouvelle-Calédonie et les Français établis hors de France.

Les départements des sénateurs élus en 2004 à renouveler sont : Paris, Seine-et-Marne, Yvelines, Essonne, Hauts-de-Seine, Seine-Saint-Denis, Val-de-Marne, Val-d'Oise, Guadeloupe, Martinique, Mayotte et Saint-Pierre-et-Miquelon.

Candidats

Personnalités

La ministre des Sports Chantal Jouanno est la tête de liste UMP à Paris, de même que Gérard Longuet, ministre de la Défense et Maurice Leroy, ministre de la Ville, candidats respectivement dans la Meuse et le Loir-et-Cher[2]. Le conseiller régional d'Europe Écologie Les Verts, Jean-Vincent Placé, mène la liste d'union de la gauche dans l'Essonne. Plusieurs anciens ministres socialistes sont candidats : Marie-Noëlle Lienemann (Logement) est candidate à Paris, Alain Richard (Défense) dans le Val-d'Oise et Michel Delebarre dans le Nord.

Députés

À la suite du redécoupage des circonscriptions législatives, vingt-quatre députés anticipent la disparition de leurs circonscriptions en se présentant au Sénat[3]. C'est le cas notamment de Jean-Claude Leroy, Odette Duriez, Claude Gatignol, Gaëtan Gorce et Alain Néri.

Résultats

Composition du Sénat avant et après renouvellement

SÉNAT FRANÇAIS
Composition en nombre de sièges et pourcentages
Groupe parlementaireAvant renouvellementAprès renouvellementPrésidents de groupe avant renouvellementPrésidents de groupe après renouvellement
Non-inscrits[4] (RASNAG)818955,1 %717149,1 %Délégué : Philippe AdnotDélégué : Philippe Adnot
Union pour un mouvement populaire (UMP)147132Jean-Claude GaudinJean-Claude Gaudin[5]
Union centriste (UC)2931François ZocchettoFrançois Zocchetto[6]
Rassemblement démocratique et social européen (RDSE)51Yvon CollinJacques Mézard[7]
1315244,3 %1617750,9 %
Socialiste (SOC)115140Jean-Pierre BelFrançois Rebsamen[8]
Communiste, républicain, citoyen (CRC-SPG)2421Nicole Borvo Cohen-SeatNicole Borvo Cohen-Seat
Sièges vacants[9]220,6 %000%Président du Sénat
Gérard Larcher
Président du Sénat
Jean-Pierre Bel
Effectifs
(Seuil de majorité absolue)
343
(172)
348
(175)

Résultats par département

DépartementSénateur sortantÉtiquetteCandidat élu ou rééluÉtiquette
Indre-et-LoireMarie-France BeaufilsCOMMarie-France BeaufilsCOM
Dominique LeclercUMPJean GermainPS
Yves DaugePSJean-Jacques FilleulPS
IsèreJean FaureUMPMichel SavinUMP
Bernard SaugeyUMPBernard SaugeyUMP
Annie DavidCOMAnnie DavidCOM
Louis MermazPSAndré ValliniPS
nouveau siège crééJacques ChironPS
JuraGérard BaillyUMPGérard BaillyUMP
Gilbert BarbierUMPGilbert BarbierUMP
LandesJean-Louis CarrèrePSJean-Louis CarrèrePS
Philippe LabeyriePSDanielle MichelPS
Loir-et-CherJacqueline GouraultMoDemJacqueline GouraultMoDem
siège vacantJeanny LorgeouxPS
LoireBernard FournierUMPBernard FournierUMP
Christiane LongèreUMPMaurice VincentPS
Jean-Claude FréconPSJean-Claude FréconPS
Josiane Mathon-PoinatCOMCécile CukiermanCOM
Haute-LoireAdrien GouteyronUMPGérard RocheUMP
Jean BoyerNCJean BoyerNC
Loire-AtlantiqueAndré TrillardUMPAndré TrillardUMP
Gisèle GautierUMPJoël GuerriauNC
Monique PaponUMPYannick VaugrenardPS
Charles GautierPSMichelle MeunierPS
François AutainPGRonan DantecEELV
LoiretÉric DoligéUMPÉric DoligéUMP
Janine RozierUMPJean-Noël CardouxUMP
Jean-Pierre SueurPSJean-Pierre SueurPS
LotGérard MiquelPSGérard MiquelPS
Jean MilhauPRGJean-Claude RequierPRG
Lot-et-GaronneJean François-PoncetUMPHenri TandonnetDVD
Daniel SoulageACPierre CamaniPS
LozèreJacques BlancUMPAlain BertrandPS
Maine-et-LoireCatherine DerocheUMPCatherine DerocheUMP
André LardeuxUMPChristophe BéchuUMP
Daniel RaoulPSDaniel RaoulPS
nouveau siège crééCorinne BouchouxEELV
MancheJean BizetUMPJean BizetUMP
Jean-François Le GrandDVDPhilippe BasUMP
Jean-Pierre GodefroyPSJean-Pierre GodefroyPS
MarneMireille OuditUMPRené-Paul SavaryUMP
Françoise FératACFrançoise FératAC
Yves DétraigneACYves DétraigneAC
Haute-MarneCharles GuenéUMPCharles GuenéUMP
Bruno SidoUMPBruno SidoUMP
MayenneJean ArthuisACJean ArthuisAC
François ZocchettoACFrançois ZocchettoAC
Meurthe-et-MosellePhilippe NachbarUMPPhilippe NachbarUMP
Jacqueline PanisUMPJean-François HussonUMP
Daniel ReinerPSDaniel ReinerPS
Évelyne DidierCOMÉvelyne DidierCOM
MeuseClaude LéonardUMPGérard LonguetUMP
Claude BiwerNCChristian NamyPR
MorbihanJosselin de RohanUMPJoël LabbéEELV
Joseph KerguerisACMichel Le ScouarnecCOM
Odette HerviauxPSOdette HerviauxPS
MoselleJean Louis MassonDVDJean Louis MassonDVD
Philippe LeroyUMPPhilippe LeroyUMP
Jean-Pierre MasseretPSFrançois GrosdidierUMP
Jean-Marc TodeschiniPSJean-Marc TodeschiniPS
Gisèle PrintzPSGisèle PrintzPS
NièvreDidier BoulaudPSDidier BoulaudPS
René-Pierre SignéPSGaëtan GorcePS
NordJean-René LecerfUMPJean-René LecerfUMP
Jacques LegendreUMPJacques LegendreUMP
Valérie LétardNCValérie LétardNC
Alex TürkDVDAlex TürkDVD
Sylvie DesmarescauxDVDRené VandierendonckPS
Bernard FrimatPSDelphine BataillePS
Pierre MauroyPSMichel DelebarrePS
Paul RaoultPSDominique BaillyPS
Marie-Christine BlandinEELVMarie-Christine BlandinEELV
Ivan RenarCOMÉric BocquetCOM
Michelle DemessineCOMMichelle DemessineCOM
OisePhilippe MariniUMPPhilippe MariniUMP
Alain VasselleUMPCaroline CayeuxUMP
André VantommePSYves RomePS
nouveau siège crééLaurence RossignolPS
OrneNathalie GouletDVCNathalie GouletDVC
siège vacantJean-Claude LenoirUMP
Pas-de-CalaisFrançoise HenneronUMPNatacha BouchartUMP
Jean-Marie VanlerenbergheMoDemJean-Marie VanlerenbergheMoDem
Brigitte BoutUMPCatherine GénissonPS
Daniel PercheronPSDaniel PercheronPS
Michèle San Vicente-BaudrinPSJean-Claude LeroyPS
Michel SergentPSOdette DuriezPS
Jean-Claude DanglotCOMDominique WatrinCOM
Puy-de-DômeJean-Marc JuilhardUMPJacques-Bernard MagnerPS
Serge GodardPSAlain NériPS
Michèle AndréPSMichèle AndréPS
Pyrénées-AtlantiquesDidier BorotraMoDemJean-Jacques LasserreMoDem
Auguste CazaletUMPGeorges LabazéePS
Annie Jarraud-VergnollePSFrédérique EspagnacPS
Hautes-PyrénéesJosette DurrieuPSJosette DurrieuPS
François FortassinPRGFrançois FortassinPRG
Pyrénées-OrientalesJean-Paul AlduyUMPFrançois CalvetUMP
Paul BlancUMPChristian BourquinDVG
ParisYves Pozzo di BorgoNCYves Pozzo di BorgoNC
Marie-Thérèse HermangeUMPPierre Charondiss. UMP
Roger RomaniUMPChantal JouannoUMP
Philippe DominatiUMPPhilippe DominatiUMP
Catherine DumasUMPMarie-Noëlle LienemannPS
Roger MadecPSRoger MadecPS
Bariza KhiariPSBariza KhiariPS
Jean-Pierre CaffetPSJean-Pierre CaffetPS
David AssoulinePSDavid AssoulinePS
Jean DesessardEELVJean DesessardEELV
Alima Boumediene-ThieryEELVLeila AichiEELV
Nicole Borvo Cohen-SeatCOMNicole Borvo Cohen-SeatCOM
Seine-et-MarneMichel HouelUMPMichel HouelUMP
Jean-Jacques HyestUMPJean-Jacques HyestUMP
Colette MélotUMPColette MélotUMP
Nicole BricqPSNicole BricqPS
Yannick BodinPSVincent EbléPS
Michel BilloutCOMMichel BilloutCOM
YvelinesBernadette DupontUMPMarie-Annick DuchêneDVD
Dominique BrayeUMPSophie PrimasUMP
Alain GournacUMPAlain GournacUMP
Gérard Larcher (président)UMPGérard LarcherUMP
Roselle CrosMoDemPhilippe EsnolPS
Catherine TascaPSCatherine TascaPS
EssonneLaurent BéteilleUMPVincent DelahayePR
Serge DassaultUMPSerge DassaultUMP
Claire-Lise CampionPSClaire-Lise CampionPS
Bernard VéraCOMMichel BersonDVG
Marie-Agnès LabarrePGJean-Vincent PlacéEELV
Hauts-de-SeineCharles PasquaUMPHervé MarseilleNC
Isabelle DebréUMPIsabelle DebréUMP
Jean-Pierre FourcadeUMPRoger KaroutchiUMP
Jacques GautierUMPJacques Gautierdiss. UMP
Denis BadréMoDemAndré GattolinEELV
Robert BadinterPSPhilippe KaltenbachPS
Brigitte Gonthier-MaurinCOMBrigitte Gonthier-MaurinCOM
Seine-Saint-DenisChristian DemuynckUMPVincent Capo-CanellasNC
Philippe DallierUMPPhilippe DallierUMP
Dominique VoynetEELVAline ArchimbaudEELV
Jacques MahéasDVGGilbert RogerPS
Jack RaliteCOMClaude DilainPS
Éliane AssassiCOMÉliane AssassiCOM
Val-de-MarneChristian CambonUMPChristian CambonUMP
Catherine ProcacciaUMPCatherine ProcacciaUMP
Jean-Jacques JégouMoDemEsther BenbassaEELV
Serge LagauchePSLuc CarvounasPS
Odette TerradeCOMLaurence CohenCOM
Jean-François VoguetCOMChristian FavierCOM
Val-d'OiseLucienne MalovryUMPFrancis DelattreUMP
Hugues PortelliUMPHugues PortelliUMP
Raymonde Le TexierPSDominique GillotPS
Bernard AngelsPSAlain RichardPS
Robert HueCOMRobert HueCOM
GuadeloupeJacques GillotGUSRJacques GillotGUSR
Daniel MarsinDVDJacques CornanoFGPS
Lucette Michaux-ChevryUMPFélix Pierre DesplanFGPS
MartiniqueSerge LarcherPPMSerge LarcherPPM
Claude LiseRDMMaurice AntisteApp PPM
La RéunionJean-Paul VirapoulléUMPJacqueline FarreyrolUMP
Anne-Marie PayetDVCMichel FontaineUMP
Gélita HoarauCOMPaul VergèsCOM
nouveau siège crééMichel VergozPS
MayotteAdrien GiraudDVDThani Mohamed SoilihiDVG
Soibahadine Ibrahim RamadaniUMPAbdourahamane SoilihiUMP
Nouvelle-CalédonieSimon LoueckhoteUMPPierre FrogierUMP
nouveau siège crééHilarion VendégouUMP
Saint-Pierre-et-MiquelonDenis DetcheverryDVDKarine ClaireauxPS
Français établis hors de FranceJean-Pierre CantegritUMPJean-Pierre CantegritUMP
Louis DuvernoisUMPLouis DuvernoisUMP
Joëlle Garriaud-MaylamUMPJoëlle Garriaud-MaylamUMP
Christiane KammermannUMPChristiane KammermannUMP
Michel GuerryUMPHélène ConwayPS
Monique Cerisier-ben GuigaPSJean-Yves LecontePS
Nom en italique : sénateur ne se représentant pas

Nom en gras : sénateur réélu

Résultats par étiquette politique

ÉtiquetteSortantsRéélusÉlusTotal+/-
Socialiste41213960Increase2.svg 19
Communiste1710616Decrease2.svg 1
EELV42810Increase2.svg 6
Divers gauche4257Increase2.svg 3
Radical de gauche2112Steady.svg 0
Parti de gauche2000Decrease2.svg 2
Gauche parlementaire70365995Increase2.svg 25
UMP68312556Decrease2.svg 12
Nouveau Centre4336Increase2.svg 2
Alliance centriste6404Decrease2.svg 2
Divers droite5213Decrease2.svg 2
Parti radical0022Increase2.svg 2
Divers centre2101Decrease2.svg 1
Droite parlementaire87413172Decrease2.svg 15
MoDem6213Decrease2.svg 3
Sièges vacants2000Decrease2.svg 2
Total1657991170Increase2.svg 5

Résultats en voix et en pourcentage

Force politiqueComposantesPremier tourSecond tour
Scrutin proportionnelScrutin majoritaireScrutin majoritaire
Voix%Voix%Voix%
Gauche parlementairePS, PC, EÉLV, PRG, PG, MRC, DVG22 94450,8729 60851,4420 94951,64
Droite parlementaire & CentreUMP, NC, AC, PRV, DLR, MoDem, DVD21 23647,0827 04846,9919 38647,79
Extrême droiteFN, PDF, MNR8321,844600,801960,48
Divers & sans étiquetteUDB, EAJ-PNB, REG, DIV, SE940,214470,78370,09

Résultats notables

  • Le président du Sénat sortant Gérard Larcher est réélu dans les Yvelines.
  • Membres du gouvernement, Chantal Jouanno et Gérard Longuet sont élus sénateurs tandis que le ministre Maurice Leroy est battu. Seule Chantal Jouanno quitte finalement le gouvernement pour siéger au Sénat.
  • Pierre Charon, candidat dissident de l'UMP et ancien conseiller du président de la République Nicolas Sarkozy, est élu sénateur.
  • Isabelle Balkany est battue dans les Hauts-de-Seine.
  • Paul Vergès, 86 ans est le doyen du Sénat. Il annonce vouloir renoncer à son mandat de sénateur mais préside la séance d'élection du nouveau président Jean-Pierre Bel le 1er octobre 2011.
  • Jacques Blanc, après 38 ans de victoires dans les élections au Parlement français, est battu par le socialiste Alain Bertrand[10].
  • La gauche remporte quatre des cinq nouveaux sièges créés.

Conséquences du scrutin

Basculement à gauche

Du fait de son mode de scrutin, le Sénat sous la Cinquième République a toujours été contrôlé par une majorité de droite ou de centre-droit. Cependant, les gains en sièges de la Gauche lors des dernières élections sénatoriales de 2004 et 2008 respectivement de 14 et 21 sièges supplémentaires, permettent une alternance, pour la première fois de la Cinquième République.

Réactions

À la suite du basculement à gauche du Sénat, Harlem Désir, du Parti socialiste, désigne le 25 septembre comme étant « un jour qui marquera l'histoire[11] ». Martine Aubry et François Hollande estiment que c'est « un échec pour le président de la République » et soulignent que « l'UMP recule partout[12] » et qu'un Sénat à gauche « serait aussi pour le prochain président de la République, s'il est de gauche, un sérieux atout[13] ». Ségolène Royal a « salué la victoire de la gauche » aux élections sénatoriales et a estimé qu'il s'agissait « d'une sanction d'une sévérité extrême de la politique de la droite[14] ». Le ministre chargé des relations avec le Parlement, Patrick Ollier, tempère en soulignant que « le dernier mot est à l'Assemblée[15] ». La présidence de la République, dans un bref communiqué, « prend acte des résultats[16] » qui sont dus, selon l’Élysée, aux succès de la gauche aux élections locales. Le Premier ministre François Fillon et le secrétaire général de l'UMP Jean-François Copé ont imputé le fiasco aux divisions de la droite[17].

Présidence du Sénat

Les jeux d'alliance peuvent faire basculer une élection : selon Jean Arthuis, « l'élection du président du Sénat est aussi complexe que celle d'un pape »[18].

À droite, le président sortant du Sénat, Gérard Larcher, annonce dès 2010 sa candidature à un second mandat[19]. Pour la gauche, le président du groupe socialiste Jean-Pierre Bel est désigné candidat des socialistes le et fait figure de favori contre Gérard Larcher. L'ancienne ministre et vice-présidente du Sénat Catherine Tasca, qui avait un temps présenté sa candidature, a finalement renoncé à se présenter[20]. En 2009 et 2010, l'attention s'était aussi portée sur le sénateur-maire de Dijon, François Rebsamen, sur l'ancien ministre et sénateur des Hauts-de-Seine Robert Badinter[19] ou même sur l'ancien Premier ministre, Laurent Fabius, qui n'a pourtant jamais été sénateur[21].

Le samedi 1er octobre 2011 à 17 h, Jean-Pierre Bel est élu président du Sénat à la majorité absolue, dès le premier tour, avec 179 voix, soit deux de plus que le total théorique (177) des voix de gauche.

CandidatDépartementGroupe
politique
Voix%Situation
Jean-Pierre Bel[22]AriègeSOC17952,34Élu au 1er tour
CRC[23]
RDSE[24]
Gérard LarcherYvelinesUMP[25]13439,18Sortant, Battu
Valérie LétardNordUC[26]298,48Battue
Inscrits348100,00
Votants34799,71[note 2]
Blancs et nuls51,44
Exprimés34298,28

Composition politique du Sénat

Les groupes politiques au Sénat après le renouvellement de 2011 sont constitués le 4 octobre[27] :

Notes et références

  1. D'abord rattachés au groupe socialiste, les dix sénateurs écologistes ont par la suite créés leur propre groupe grâce à l'abaissement du seuil requis pour former un groupe
  2. Gérard Longuet, ministre de la Défense et des Anciens combattants n'a pas pu prendre part au vote, son suppléant ne pouvant le remplacer qu'à l'issue d'une période d'un mois.
  3. Les sénateurs d'EELV, qui étaient rattachés au groupe socialiste, ont obtenu l'abaissement du seuil de formation d'un groupe de 15 à 10 élus, et ont ainsi pu former leur propre groupe.Groupe écologiste sur le site du Sénat
  1. Guillaume Perrault, « Un poids croissant de la gauche dans le corps électoral », Le Figaro, 10 avril 2010.
  2. « Sénatoriales : tour d'horizon des nouveaux entrants ».
  3. Les ministres et députés candidats.
  4. Les sept membres de la Réunion administrative des sénateurs ne figurant sur la liste d'aucun groupe (non inscrits) se revendiquent tous de droite.
  5. Gérard Larcher : « Ma candidature est celle du devoir ».
  6. François Zocchetto réélu président du groupe centriste au Sénat.
  7. Sénat : Mezard élu président du groupe RDSE.
  8. Sénat: François Rebsamen, portrait du nouveau chef de file des socialistes 20minutes.fr
  9. Deux sièges sont vacants à la suite des cessations de mandats d'Alain Lambert (UMP) dans l'Orne et de Pierre Fauchon (UC) dans le Loir-et-Cher.
  10. «  Bertrand (PS) fait chuter l'indéboulonnable Blanc », AFP, 25 septembre 2011.
  11. « Pour le PS, c'est "un jour qui marquera l'histoire" », Le Parisien, 25 septembre 2011.
  12. « Martine Aubry sur le Sénat : "un échec" pour le président, AFP, 25 septembre 2011.
  13. Sénatoriales : pour François Hollande « un échec grave » pour Nicolas Sarkozy.
  14. Sénat : « sanction d'une sévérité extrême pour la droite », selon Royal.
  15. Sénatoriales : « Le dernier mot est à l'Assemblée », rappelle Ollier.
  16. Selon l'Élysée, la défaite de l'UMP est une « conséquence » des succès locaux de la gauche
  17. Sénat : « la bataille commence ».
  18. François Cariès et Suzette Bloch, La bataille du Sénat, éditions Robert Laffont, 208 p. (ISBN 978-2221124901), cité dans lire en ligne.
  19. a et b « Le PS rêve du Sénat en 2011 », Le Figaro, 9 avril 2010.
  20. « Sénat-Présidence : Tasca pas candidate », Le JDD, 27 septembre 2011.
  21. « Laurent Fabius futur président du Sénat ? »
  22. « Jean-Pierre Bel (PS) candidat à la présidence du Sénat», RTL, 27 septembre 2011.
  23. « Sénat : les communistes voteront Bel dès le premier tour », le Parisien, 27 septembre 2011.
  24. Jean-Pierre Bel, seul candidat PS à la présidence du Sénat, Le Figaro', 27 septembre 2011.
  25. « L'UMP désigne Gérard Larcher comme candidat à la présidence du Sénat », L'Express, 27 septembre 2011.
  26. « Valérie Létard candidate centriste à la présidence du Sénat », Le Parisien, 28 septembre 2011.
  27. Constitution des groupes politiques du Sénat, 4 octobre 2011.

Voir aussi

Articles connexes

Liens externes