Abraham

Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Abraham (homonymie).
Crystal Clear app fonts.svg Cette page contient des caractères spéciaux ou non latins. Si certains caractères de cet article s’affichent mal (carrés vides, points d’interrogation…), consultez la page d’aide Unicode.
Abraham
Description de cette image, également commentée ci-après
Abraham et le sacrifice d'Isaac
peint par Le Dominiquin (1628-29)

אַבְרָהָם

Nom de naissance Abram
Décès Pays de Canaan [Bible 1]
Nationalité Chaldéen
Activité principale
Patriarche du judaïsme, du christianisme et de l'islam
Ascendants
Terah (père)
Conjoint
Sara (épouse)
Agar (servante de Sara)
Ketourah
Descendants
Ismaël
Isaac
Zimran
Yokshan
Medan
Madian
Ishbak
Shouah
Famille

Abraham ( hébreu : אַבְרָהָם /av.ra.'ham/, guèze : አብርሃም /ab.ra.'ham/, arabe : إبراهيم /ib.ra.'him/) est le principal patriarche des religions juive, chrétienne et musulmane. Il est la figure centrale du livre de la Genèse, et est nommé Ibrahim dans le Coran. Au sens strict du terme, il fait partie des premiers patriarches de la Bible [1], [2], initiateur du monothéisme, fondateur du judaïsme et du christianisme, considéré comme l'un des cinq grands prophètes de l' islam. Selon le livre de la Genèse, son nom signifie père de multiples nations [3]

Deux passages bibliques [4] mentionnent qu'Abraham est enterré à Hébron et la tradition juive situe la tombe dans des grottes au pied du monument connu comme le Tombeau des Patriarches.

Récit biblique

La composition littéraire de ce récit narratif non continu est constituée d'une série d'épisodes souvent dramatiques et fait apparaître un double encadrement : mise en parallèle de la naissance et de la mort du patriarche (Gn 11,27 et Gn 25, 11), d'impératifs divins (Gn 12,1-3 et Gn 22, 1-4). Le plan comporte également de nombreux doublets (Gn 12,10-20//20 ; 15//17 ; 16//21) [5].

Introduction généalogique et départ d'Abraham

Départ d'Abraham.

Généalogie de Noé à Abraham :

  • Noé
  • Shem
  • Arphachad
  • Sélah
  • Éber (Hébert)
  • Péleg
  • Réhu
  • Sérug
  • Nachor
  • Térah
  • Abraham

Abraham, qui s'appelle encore « Abram » (en hébreu : אַבְרָם, ābram), est un descendant de Sem, fils de Noé [Bible 2]. Il est fils de Terah et a deux frères, Nahor et Haran. Haran meurt en laissant un fils, Loth. Abraham épouse sa demi-sœur Sarah, qui est stérile [6].

Un jour, Abraham (Abram) quitte Ur (appelée dans la Bible Ur-Casdim) avec Terah, Saraï et Loth, son neveu [Bible 3]. Ils s'installent à Harran, où Terah meurt [Bible 4].

Vocation d'Abram

À l’ 75 ans, sur ordre de Dieu (nommé en ce passage : IHVH Adonaï, entendu pour : "Dieu des Ciels" — Bible Chouraqui — Genèse 24-3), Abram quitte Harran avec Saraï, Loth, ses bergers et ses troupeaux [Bible 5], et va dans le pays de Canaan, à Sichem [Bible 6] puis au chêne de Mambré, où Dieu lui dit qu'il donnera ce pays à sa descendance. Abram y construit un autel, construit un autre autel entre Béthel et où il fait une invocation, puis atteint le Néguev d’où une famine le chasse vers l’ Égypte [Bible 7].

Premier récit de la descente d'Abram en Égypte

Sur la route, Abram demande à Saraï de déclarer aux Égyptiens qu'elle est sa sœur, car il pense être tué s'il se présente comme mari d'une si belle femme, tandis qu'avoir une belle sœur lui vaudra d'être bien traité. À leur arrivée, le Pharaon s'attribue Saraï pour femme qui est prise [7] dans son palais, et Abram reçoit de nombreux cadeaux. Mais Dieu (du Ciel) "heurte Pharaon et sa maison à grands heurts" à propos du rapt de Saraï, et Pharaon les relache.

Premier récit d'Abram et Loth

Abram passe par le Néguev pour refaire une invocation à l'autel qu'il avait construit entre Béthel et . Abram et Loth sont devenus si riches en troupeaux que le pays ne subvient plus à l'ensemble de leurs besoins. Une querelle éclate entre leurs bergers, et Abram recommande à Loth de se séparer de lui pour préserver leur fraternité. Loth s’installe à Sodome ; Dieu redit à Abram qu'il lui donne le pays de Canaan et l'incite à le parcourir, puis Abram s'établit au chêne de Mambré, près d' Hébron, et y construit un autel [Bible 8].

Abram guerrier

Face à face du pouvoir temporel (représenté par Abraham en armure et ses soldats) et spirituel (représenté par Melchisédech et ses serviteurs, avec corbeille de pains et aiguières)..
La Rencontre d’Abraham et Melchisédech, tableau de Rubens, vers 1625.

Un jour, Abram apprend la capture de Loth lors d'un sac de Sodome mené par Kedorlaomer, roi d' Élam et maître de cette ville qui se rebellait. Abram poursuit les ravisseurs avec 318 vassaux, les assaille de nuit à Dan, les bat et les poursuit jusque vers Damas, d'où il ramène Loth parmi d'autres prisonniers, et les biens confisqués lors du sac. À son retour, Abram est béni par Melchisédech, prêtre de Dieu et roi de Salem, à qui il donne la dîme de tout ce qu'il a. Puis le roi de Sodome lui dit de conserver les biens récupérés, ce qu'il refuse personnellement, laissant les vassaux qui l'ont accompagné prendre leur part [Bible 9].

Premier récit de l'alliance

Après ces évènements, Dieu (IHVH Adonaï) s'adresse à Abram par une vision et conclut avec lui une alliance. Abram se plaint de ne pas avoir d'enfant, d'avoir pour seul héritier son serviteur Éliézer de Damas, et Dieu (IHVH Adonaï) lui promet une pléiade de descendants. Lorsque Abram lui demande comment il saura que le pays de Canaan lui appartient, Dieu (IHVH Adonaï) lui donne une liste d'animaux à lui procurer. Abram les coupe en deux, sauf les oiseaux, puis chasse des rapaces qui fondent sur les cadavres. Dieu ajoute alors que ses descendants seront pendant quatre cents ans esclaves d'un autre pays, dont ils sortiront avec de grands biens pour revenir dans le pays de Canaan qu'il leur a donné, et qui s'étend du Nil à l’ Euphrate. « Une grande ténèbre tombe sur Abram. Il dit à Abram : “[...] et toi tu viendras vers tes pères, en paix. Tu seras enseveli en bonne sénescence” [Bible 10] ».

Naissance d'Ismaël

Abraham recevant Agar

Abram accepte la proposition de Sarah qui, pour avoir un fils, lui donne sa servante égyptienne Agar comme femme. Enceinte, "sa patronne s'allége à ses yeux", Sarah s'en plaint à Abram. Abram répond qu'Agar est en sa main et qu'elle lui fasse le bien à ses yeux. Sarah fait violence à Agar et Agar fuit [Bible 11]. Un messager de IHVH Adonaï (Dieu du Ciel) vient à Agar pour qu'elle retourne vers sa patronne et Agar enfante Ismaël [Bible 12] : "Oui, il (Ismaël) sera un onagre humain, sa main partout et toute main contre lui. Il demeurera face à tous ses frères. "

Second récit de l'alliance

Treize ans après, Abram a 99 ans, Dieu apparaît et lui propose à nouveau une alliance. Il le nomme Abraham, car il lui promet de nombreux descendants [8] parmi lesquels des rois qui régneront sur le pays de Canaan. En échange, Abraham et ses descendants devront le reconnaître comme leur Dieu ("Elohîm" - Dieu de la terre - "El Shadaï" - G.24-3 à 7)), et pratiquer la circoncision à l'âge de huit jours de tous leurs mâles, esclaves et étrangers compris, en "Pacte de chair". Dieu ("Elohîm") change le nom de Saraï en Sarah et lui dit qu'elle enfantera dans un an Isaac, par lequel passera l'alliance, puis s'éloigne après lui avoir dit : "Il (Ismaël) enfantera douze princes et je le donne pour grande nation". Le jour même, Abraham circoncit tous ses mâles, dont lui-même, Ismaël et ses esclaves [Bible 13].

Second récit d'Abraham et Loth

Abraham recevant la visite de l’Éternel par Gustave Doré.

Dieu ("IHVH Adonaï") se fait voir à Abraham aux chênes de Mambré, et trois hommes sont postés devant lui. "Il voit, court à leur abord, de l'ouverture de la tente et se prosterne à terre." Puis Abraham leur offre l'hospitalité. Dieu (IHVH Adonaï) répète à Abraham que Sarah aura un fils et alerte Abraham pour dire que Sarah a ri de ce qui lui avait été dit pour l'enfant à cause de son âge [Bible 14]. Puis "les hommes se lèvent de là. Ils observent les faces de Sodome. Abraham va avec eux pour les envoyer." (G. 18-16)

Sodome et Gomorrhe

Dieu ("IHVH Adonaï") dit : "la clameur de Sodome et Gomorrhe, oui, elle s'est multipliée. Leur faute, oui, elle est très lourde... Je descendrai donc et je verrai : s'ils ont fait selon leur clameur venue à moi, l'anéantissement ! Sinon, je le saurais !" (G.18-20 à 21). Abraham dit : "Extermineras-tu le juste avec le criminel ? Peut-être existe-t-il cinquante justes à l'intérieur de la ville ? Les extermineras-tu aussi ? Ne supporterais-tu pas le lieu pour les cinquante justes qui sont en son sein ? Profanation ! Toi, faire une telle parole : mettre à mort le juste avec le criminel ! Il en serait du juste comme du criminel ? Profanation ! Toi, le juge de toute la terre, tu ne ferais pas jugement ?" Dieu (IHVH Adonaï) entre dans la non compréhension d'Abraham face à ses dires et finit par dire : "Je ne détruirai pas pour les dix. Dieu (IHVH Adonaï) va quand il a achevé de parler avec Abraham. Abraham retourne à son lieu [Bible 15].

Le lendemain, Abraham est témoin de ce qu'il voit de loin : "la vapeur de la terre montait comme une vapeur de fournaise", "des faces de Sodome et Gomorrhe, toutes les faces de la terre du Cirque" (terres de Loth (G.12-11)), mais Dieu (nommé là : "Elohîm" - "Dieu de la terre" (G.24-3)) envoie son neveu hors du bouleversement Loth [Bible 16].

Second récit de la tricherie d'Abraham

Un jour, Abraham va dans la ville de Guérar, et présente Sarah comme sa sœur au roi Abimelech. Le roi "envoie prendre Sarah. Dieu ("Elohîm") vient vers Abimelekh en rêve, la nuit. Il lui fit : "Te voici mort à cause de cette femme que tu as prise, elle est mariée à un mari !" Mais Abimelekh ne l'avait pas approchée. Il dit : "Adonaï ! La nation juste aussi, la tueras-tu ?" " Le mensonge d'Abraham et de Sarah est découvert. Le lendemain, Abraham avoue son mensonge et dit : " [...] vrai, elle est aussi ma sœur par son père [...] et c'est quand les Elohîm (les dieux) m'ont fait vaguer de la maison de mon père, je lui ai dit : "Voici ton chérissement : tu me le feras en tout lieu où nous viendrons. Dis de moi : "c'est mon frère" !" Abimelech rend Sarah, offre des présents au couple, puis "Abraham prie l'Elohîm : Elohîm guérit Abimelech, sa femme et ses servantes, elles enfantent." [Bible 17]. Note : "L'Elohîm qui guérit" c'est " Raphaël".

Naissance et sacrifice d'Isaac

Article détaillé : Ligature d'Isaac.
L’ange intervient pour stopper le sacrifice d’Isaac, peinture du Caravage.

Alors qu'Abraham est âgé de cent ans, son fils Isaac [9] naît. Abraham le circoncit à l'âge de huit jours, "comme le lui avait ordonné Elohîm." Le sevrage d'Isaac est fêté par un grand festin fait par Abraham.

"Sarah voit rire le fils (Ismael) qu'Agar, l'égyptienne, avait enfanté à Abraham. Elle dit à Abraham : "répudie cette servante et son fils ! Non, le fils de cette servante n'héritera pas avec mon fils, avec Isaac !" [Bible 18]. "La parole fait très mal aux yeux d'Abraham, au sujet de son fils. Elohîm dit à Abraham : "Que cela ne fasse pas mal à tes yeux, pour l'adolescent et pour ta servante. Tout ce que te dira Sara, entends sa voix. Oui, en Isaac sera criée pour toi semence. Mais le fils de la servante, lui aussi, en nation, je le mettrai, oui, c'est ta semence." [Bible 19].

Alors Abraham emmène Agar et Ismaël [10].

Abraham renvoyant Agar.

Abraham et Abimelech, roi de Guérar, tranchent un pacte. Les serviteurs d'Abimelech s'accaparent le puits de Beer-Sheva ; Abraham s'en plaint, et donne du bétail à Abimelech, dont sept agnelles pour témoigner qu'il a lui-même creusé le puits. Ils concluent ainsi une alliance à Beer-Sheva [Bible 20].

"Et c'est après ces paroles, Elohîm éprouve Abraham (nota : « le Dieu qui éprouve » est donné être Satân ou Shaïtan : de très nombreux liens - Satân étant « l'envoyé » sur terre, qui vient troubler les humains pour tester leur attachement total à Dieu, cf : « Job », en principal, ou Jésus et ses 40 jours au désert, etc.). Il lui dit : « Abraham ! » Il dit : « Me voici. » Il dit : « Prends donc ton fils, ton unique, celui que tu aimes, Is' hac, va pour toi en terre de Mont Moriah, là, monte-le en montée. » Abraham fend des bûches, et part avec Isaac, un âne et deux adolescents. "Le troisième jour, Abraham porte ses yeux et voit le lieu de loin. Abraham dit à ses adolescents : « asseyez-vous ici avec l'âne. Moi et l'adolescent, nous irons jusque-là. Nous nous prosternerons puis nous retournerons vers vous. » (G.22 : 4 à 5. Bible de Chouraqui) Il charge Isaac des bûches. Sur la route, Isaac demande où est l'agneau de la montée (sacrifice), et Abraham dit : "Elohîm verra pour lui l'agneau de la montée, mon fils.". Une fois arrivés, Abraham élève un autel, dispose les bûches et lie son fils au bûcher. Alors qu'il tend la main pour égorger son fils, le messager de IHVH Adonaï (le messager de YHWH [11]), crie vers lui des ciels et dit : "Abraham ! Abraham !" Il dit : « Me voici. » Il dit : « Ne lance pas ta main vers l'adolescent, ne lui fais rien ! Oui, maintenant je sais que, toi, tu frémis d'Elohîm (« Frémir », ici : « par peur ») ! Pour moi, tu n'as pas épargné ton fils unique. »

Un bélier [12], qu'Abraham voit pris au piège dans un fourré, est sacrifié à sa place [13]. « Le messager de IHVH crie à Abraham, une deuxième fois, des ciels. Il dit : « je le jure par moi, harangue de IHVH Adonaï : oui, puisque tu as fait cette parole et que tu n'as pas épargné ton fils, ton unique, oui je te bénirai, je te bénirai, je multiplierai, je multiplierai ta semence, comme les étoiles des ciels, comme le sable, sur la lèvre de la mer : ta semence héritera la porte de ses ennemis, toutes les nations de la terre se bénissent en ta semence, par suite de ce que tu as entendu ma voix »  »(G. 22 - 15 à 18 - Bible Chouraqui). Puis Abraham retourne à Beer-Sheva [Bible 21].

Décès et sépulture de Sarah

Un jour, Sarah meurt à Hébron, et Abraham la pleure à ses funérailles. Il demande aux fils de Het, aussi appelés Hittites, propriétaires du lieu, un tombeau à Hébron pour y enterrer Sarah. Ils lui proposent de choisir parmi tous leurs tombeaux celui qu'il préfère, car ils craignent d'offenser Dieu en lui refusant quelque chose. Abraham choisit la grotte de Makpéla, près de Mambré. Son propriétaire, Éphron, veut la lui donner avec le champ qui l'entoure, mais Abraham tient à payer le champ. Éphron estime la terre à quatre cents sicles [14] d’argent, qu'Abraham paye [15] « au cours du marchand » [16]. Puis Abraham enterre Sarah [17].

Recherche d'une femme pour Isaac et mariage

Un jour, Abraham, vieilli, demande à son plus ancien serviteur de ramener de son pays une femme de sa famille pour Isaac. Le serviteur part pour Aram. Là, le soir venu, il fait s'accroupir les chameaux près du puits et voit Rébecca, petite-nièce d'Abraham, charmante et vierge, y remplir sa cruche. Elle accepte de lui donner à boire, remplit spontanément l' abreuvoir pour désaltérer ses chameaux et lui propose l'hospitalité. Le serviteur dévoile alors l'identité de son maître. Chez eux, Laban, frère de Rébecca, et son père Betouel, acceptent qu'elle devienne femme d'Isaac. Le serviteur d'Abraham leur offre de nombreux présents, et part le lendemain avec Rébecca. Dès leur retour, Isaac aime et épouse Rébecca [18].

Autre descendance et mort d'Abraham

Tombe d’Abraham située selon la tradition sous son cénotaphe dans le tombeau des Patriarches.

Puis Abraham épouse Ketourah qui lui donne six fils : Zimran, Jokschan, Medan, Madian, Jischbak et Schuach. Abraham leur fait des dons et les envoie vers l'est, loin de son fils Isaac. Il meurt heureux à 175 ans. Isaac et Ismaël l'enterrent dans la grotte de Makpéla, à côté de Sarah [19].