Ali Chaouch

Ali Chaouch
علي الشاوش
Illustration.
Ali Chaouch (gauche) et Yukiya Amano, directeur général de l'AIEA, en 2010.
Fonctions
Ministre tunisien des Affaires sociales, de la Solidarité et des Tunisiens à l'étranger
PrésidentZine el-Abidine Ben Ali
Premier ministreMohamed Ghannouchi
GouvernementGhannouchi I
PrédécesseurChédli Neffati
SuccesseurNaceur El Gharbi
Secrétaire général du Rassemblement constitutionnel démocratique
PrédécesseurAbderrahim Zouari
SuccesseurHédi M'henni
Ministre tunisien de l'Intérieur
PrésidentZine el-Abidine Ben Ali
Premier ministreHamed Karoui
GouvernementKaroui
PrédécesseurMohamed Ben Rejeb
SuccesseurAbdallah Kallel
Ministre tunisien de l'Équipement
PrésidentZine el-Abidine Ben Ali
Premier ministreHamed Karoui
GouvernementKaroui
PrédécesseurMohamed Charfeddine Gallouz
SuccesseurSlaheddine Belaïd
Biographie
Date de naissance (71 ans)
Lieu de naissanceBou Arada, Tunisie
Nationalitétunisienne
Parti politiqueRassemblement constitutionnel démocratique
Diplômé deUniversité de Tunis

Ali Chaouch (arabe : علي الشاوش), né le à Bou Arada (gouvernorat de Siliana), est un homme politique tunisien.

Biographie

Début de carrière

Licencié en sciences économiques de l'université de Tunis en 1970, il est nommé attaché de direction (1970) puis chef de division (1972) à la Société nationale immobilière de Tunisie. Devenu directeur général adjoint de la Société d'économie mixte d'aménagement de Tunis en 1981, il est nommé président-directeur général de l'Agence de réhabilitation et de rénovation urbaine en 1982[1].

Après l'accession au pouvoir du président Zine el-Abidine Ben Ali, il est nommé gouverneur de Médenine, le , puis président-directeur général de l'Agence foncière de l'habitat (AFH).

Gouvernement

Il entre pour la première fois au gouvernement comme secrétaire d'État auprès du ministre de la Santé publique le [1]. Il devient par la suite ministre de l'Équipement et de l'Habitat le avant de diriger le ministère de l'Intérieur dès le [1]. Il quitte le gouvernement le lorsque le président le désigne pour diriger le Conseil économique et social mais y revient le en tant que ministre des Affaires sociales, de la Solidarité et des Tunisiens à l'étranger[1] ; il est alors assisté d’une secrétaire d’État à la Promotion sociale, Najeh Belkhiria Karoui. Il quitte le gouvernement à l'occasion du remaniement du avant de se voir nommé en février comme ambassadeur de Tunisie en Autriche et représentant auprès de l'Agence internationale de l'énergie atomique.

Direction du RCD

Devenu secrétaire permanent du Rassemblement constitutionnel démocratique (RCD) chargé des structures et de la mobilisation le , Chaouch est élu membre du comité central du RCD en juillet 1993 puis député lors des élections du [1]. Il devient par la suite membre du bureau politique du au puis du au où il exerce la fonction de secrétaire général du parti[1].

Poursuites judiciaires

Une plainte est déposée contre lui le pour abus de pouvoir et détournements de biens publics[2].

Vie privée

Il est marié et père de trois enfants[1].

Références