Art déco à Tunis

Cet article recense les édifices de style Art déco à Tunis, en Tunisie.

Réalisations

Immeuble De Carlo (16, avenue de Paris)

Immeuble ENICAR (2, avenue de la Liberté)

L'immeuble est construit entre 1931 et 1933 par l'architecte René Audineau[1]. Sa tour-horloge est inspirée de la tour du pavillon des renseignements et du tourisme de l'exposition internationale de 1925, construite par Robert Mallet-Stevens[1].

Cliquez sur une vignette pour l’agrandir.

Maison (place du Tribunal)

Cliquez sur une vignette pour l’agrandir.

Immeuble Tabone (22, rue d'Algérie)

Cliquez sur une vignette pour l’agrandir.

Immeuble (12, rue d’Égypte)

Cliquez sur une vignette pour l’agrandir.

Immeuble Notarbartolo (96, rue Radhia-Haddad)

Cliquez sur une vignette pour l’agrandir.

Poste du Belvédère (place Pasteur)

Cliquez sur une vignette pour l’agrandir.

Maison Resplandy (3, rue de la Banque)

Cliquez sur une vignette pour l’agrandir.

Immeuble Ritz (angle avenue de Paris et avenue Habib-Thameur)

Cliquez sur une vignette pour l’agrandir.

Immeuble La Nationale (2, avenue de France)

Article détaillé : Immeuble La Nationale.

Cliquez sur une vignette pour l’agrandir.

Immeuble Le Colisée (avenue Habib-Bourguiba)

Cliquez sur une vignette pour l’agrandir.

Immeubles de recasement (rue du Docteur Cassar)

Cliquez sur une vignette pour l’agrandir.

Immeuble du petit Colisée (31, avenue de la Liberté)

Cliquez sur une vignette pour l’agrandir.

Notes et références

  1. a et b Hueber et Piaton 2011, p. 156

Bibliographie

Sur les autres projets Wikimedia :

  • Charles Bilas (photogr. Thomas Bilanges), Tunis : l'orient de la modernité, Paris, Éditions de l'Éclat, coll. « Librairie de l’architecture et de la ville », (ISBN 978-2-84162-206-1)
  • Juliette Hueber (dir.) et Claudine Piaton (dir.), Tunis : architectures 1860-1960, Tunis, Elyzad, , 256 p. (ISBN 978-2-918371-08-3)