François Souchon

François Souchon
PORTRAIT DE FRANÇOIS SOUCHON ANCIEN DIRECTEUR DE L'ECOLE DE PEINTURE DE LILLE, (1787-1857).jpg
Portrait de François Souchon
par son élève Alphonse Colas (1851)
Palais des beaux-arts de Lille.
Fonction
Directeur
École des beaux-arts de Lille
-
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 69 ans)
LilleVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Activité
Autres informations
A travaillé pour
Maître
Élèves
Genre artistique

François Souchon, né le à Alais et mort le à Lille, est un peintre français. Il a été le premier directeur de l'école des beaux-arts de Lille.

Biographie

Arrivé à Paris en 1809 pour étudier la peinture, François Souchon devient l'élève de Jacques-Louis David. Il est ensuite professeur particulier de peinture, notamment auprès des enfants du marquis de Lafayette, de Victor de Fay de La Tour-Maubourg et d'Antoine Destutt de Tracy. Il enseigne ensuite chez le duc de Rovigo et Horace Sébastiani.

Après la Restauration, il reçoit une commande pour peindre le portrait de Louis XVIII et, en 1825, il fait partie des artistes commandités pour peindre des scènes de la cérémonie de couronnement de Charles X. Il réalise pour sa part un tableau représentant le Repas royal. Il reçoit alors de nombreuses commandes et expose au Salon de Paris en 1827, 1833 et 1837[1].

Ami proche de Xavier Sigalon, il accepte, en 1833, de l'assister pour réaliser une commande importante d'Adolphe Thiers, la réalisation à Rome d'une copie de la fresque du Jugement dernier de Michel-Ange.

En 1838, il devient professeur de peinture et premier directeur de l'école des beaux-arts de Lille qui vient d'ouvrir ses portes.

Œuvres

Élèves notables

Notes et références

  1. Hippolyte Verly, op. cit., p. 212.

Annexes

Bibliographie

  • L. Dévémy, Notices biographiques sur François Souchon, peintre (1787-1857) : et du peintre Hyacinthe Besson, son élève (1816-1861), Douai, L. Crépin, , 50 p..
  • Hippolyte Verly, Essai de biographie lilloise contemporaine, 1800-1869 : augmenté d'un supplément et accompagné de notes historiques et bibliographiques, Lille, Six-Horemans, coll. « Leleu, libraire, rue du curé Saint-Etienne, 11 », , 250 p. (lire en ligne), p. 212.

Liens externes