Julie Graziani

Julie Graziani
Paris - Marche pour la Vie 2015 - 10 (2).jpg
Julie Graziani en 2015.
Biographie
Naissance
Nationalité
Activité

Julie Graziani, née en 1978[1], est une auxiliaire de justice et militante associative française.

Biographie

Diplômée de HEC et agrégée de lettres modernes[2], elle milite contre l'avortement ainsi que dans le collectif d'associations La Manif pour tous. Elle se présente comme une « lanceuse d’alertes » face à la « volonté de la gauche de détruire les repères naturels »[3],[4].

Porte-parole de L'Avant-Garde, mouvement politique visant au rassemblement de la droite et de l'extrême droite, elle est depuis 2018 éditorialiste pour le magazine L'Incorrect.

Chroniqueuse dans l'émission 24h Pujadas sur LCI, elle a également été invitée depuis 2015 à intervenir dans l'émission Le Club 28 diffusée sur Arte.

Polémique

Le 3 mars 2017 au cours de l'émission Le Club 28 sur Arte, alors qu'elle est invitée à s'exprimer sur un sujet concernant les personnes trisomiques, Julie Graziani suggère que le fait d'être noir serait comparable au handicap génétique dû à la trisomie 21. Soutenant que les avortements de fœtus diagnostiqués trisomiques sont une discrimination, elle demande : « ça vous viendrait à l'idée d'avorter d'un bébé parce qu'il est noir ? », puis affirme qu'il s'agit de « racisme chromosomique » quand on lui rétorque que ce n'est « pas du tout la même chose ». Relayée sur les réseaux sociaux, la séquence vidéo de l'émission provoque de vives réactions qui dénoncent le caractère raciste des propos de la chroniqueuse[5],[6].

Notes et références