Ni juge, ni soumise

Ne doit pas être confondu avec Ni putes ni soumises.
Ni juge, ni soumise
RéalisationJean Libon
Yves Hinant
Sociétés de productionLe Bureau
Pays d’origineDrapeau de la Belgique Belgique
Drapeau de la France France
Genredocumentaire
Durée99 minutes
Sortie2017

Pour plus de détails, voir Fiche technique et Distribution

Ni juge, ni soumise est un film documentaire franco-belge, réalisé par Jean Libon et Yves Hinant, sorti en 2017.

Il montre le travail quotidien d'une juge d'instruction bruxelloise, Anne Gruwez.

Fiche technique

  • Titre original : Ni juge, ni soumise
  • Réalisation : Jean Libon et Yves Hinant
  • Scénario : Jean Libon et Yves Hinant
  • Photographie : Didier Hill-Derive
  • Montage : Françoise Tourmen
  • Sociétés de production : Le Bureau, en coproduction avec Artémis Productions, France 3 Cinéma, RTBF, VOO, BE TV et Shelter Prod, avec la participation de Canal+ et France Télévisions, avec le soutien de la Tax Shelter du Gouvernement Fédéral de Belgique, en association avec Cofinova 11 et Taxshelter. be
  • Pays d'origine : Drapeau de la Belgique Belgique et Drapeau de la France France
  • Langue originale : français
  • Durée : 99 minutes
  • Genre : documentaire
  • Dates de sortie :

Distribution

  • Anne Gruwez : elle-même (la juge)

Émission Strip-tease

La juge d'instruction bruxelloise Anne Gruwez était déjà présente dans deux épisodes de Strip-tease à la télévision (Le Flic, la Juge et l’Assassin en 2008 et Madame la juge en 2012).

Accueil critique

Dans Télérama, Jérémie Couston rapproche ce documentaire de Délits flagrants de Raymond Depardon[1].

Didier Péron, pour Libération, estime que le film « témoigne en réalité du seul désir un peu anar, un peu charogne de ne se tenir borduré par aucun tabou, aucune limite »[2].

Distinction

Notes et références

Liens externes