Pierre-Toussaint Durand de Maillane

Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Durand.

Pierre-Toussaint Durand de Maillane
Illustration.
Durand de Maillane (Album du Centenaire)
Fonctions
Député du bailliage d'Arles

(2 ans, 5 mois et 14 jours)
GouvernementAssemblée constituante de 1789
Groupe politiqueTiers état
Député des Bouches-du-Rhône

(3 ans, 1 mois et 20 jours)
GouvernementConvention nationale
Député au Conseil des anciens

(1 an, 7 mois et 5 jours)
GouvernementConseil des Cinq-Cents
Biographie
Date de naissance
Lieu de naissanceSaint-Rémy-de-Provence (Bouches-du-Rhône)
Date de décès (à 84 ans)
Lieu de décèsSaint-Rémy-de-Provence (Bouches-du-Rhône)
NationalitéDrapeau de la France Française
Parti politiquePlaine
ProfessionAvocat
Magistrat
députés des Bouches-du-Rhône

Pierre-Toussaint Durand de Maillane, né le à Saint-Rémy-de-Provence (Bouches-du-Rhône), mort le à Saint-Rémy-de-Provence, est un canoniste, avocat, magistrat et homme politique français.

Biographie

Il fut successivement député d'Arles aux États généraux de 1789, commissaire du Comité ecclésiastique, rapporteur et coauteur de la constitution civile du clergé, représentant des Bouches-du-Rhône à la Convention, membre du Conseil des Anciens.

Lors du 9 thermidor (chute de Robespierre), il est un des chefs de file du marais, Il a avec Boissy d'Anglas et Palasne-Champeaux, un entretien avec les montagnards qui veulent renverser Robespierre, parmi ceux-là se trouvait Tallien, il leur dit « Nous vous seconderons si vous êtes les plus forts et non si vous êtes les plus faibles ».

Il a écrit :

  • Dictionnaire de droit canonique et de pratique bénéficiale, Avignon, 1761, 2 volumes in-4; une réédition de 1770 chez Benoît Duplain à Lyon en quatre volumes in 4°;
  • Institutes et histoire du droit canonique, Lyon, 1770, 10 volumes in-12 ;
  • Les Libertés de l'Église gallicane, Lyon, 1771, 5 volumes in-4.
  • Rapport sur l'affaire du sieur Talma, comédien françois, par M. Durand de Maillanne. - A Paris de l'Imprimerie Nationale [s.d. (ca 1791)] [BM de Senlis]

Sources

Bibliographie