Le fleuve Rhône coule sous un pont Lyon, préfecture du département
Le Rhône au centre-est de la France

Portail du Rhône

Une section de Wikipédia consacrée au Rhône.
1 071 articles sont actuellement liés au portail.

Icône Chiffres clés


Statistiques :

Subdivisions :

Icône Présentation


Le Rhône est un département français situé dans le sillon Rhône-Saône à proximité du confluent de ces deux cours d'eau. Sa ville principale est Villefranche-sur-Saône, depuis le 1er janvier 2015 et la création de la métropole de Lyon, mais son chef-lieu reste toutefois situé à Lyon.

Il fait partie de la région Auvergne-Rhône-Alpes et porte le numéro 69 pour la Poste, et le code 69D pour l'INSEE. Ce département doit son nom au fleuve qui longe son territoire, le Rhône.

Icône Géographie[modifier]   

Régions :Beaujolais - Monts du lyonnais - Est lyonnais - Région de Condrieu

Sommets :Mont Saint-Rigaud

Massifs :Monts du Lyonnais - Monts d'Or - Monts du Beaujolais

Cols :Col du Pin-Bouchain -Col des Sauvages

Fleuve :Rhône

Lacs :Lac des Sapins

Cours d'eau :Ardières -Azergues -Boussuivre -Brévenne -Charveyron -Coise -Garon -Grosne -Marverand -Morgon -Nizerand -Rhins -Saône -Soanan -Sornin -Toranche -Turdine -Vauxonne -Yzeron

Icône Histoire et patrimoine[modifier]   

Le département accueille plus de soixante châteaux dont le château de Montmelas et le château de Chamelet du e siècle, le châteaux de Jarnioux du e siècle ou encore le château de la Chaize du e siècle, le plus grand du département, selon les plans de Jules Hardouin-Mansart, qui comporte un jardin élaboré par Le Nôtre. On compte de nombreux châteaux du e siècle construits ou rénovés par la bourgeoisie lyonnaise, comme ceux de Liergues ou le château de la Flachère sur des plans de Viollet-le-Duc.
Le département comptait, avant la création de la métropole de Lyon, 539 immeubles protégés au titre des Monuments Historiques.

Icône Villes et villages[modifier]   

Au et selon les chiffres de population de l'INSEE au moins ceux de la métropole de Lyon, le département compte 3 villes de plus de 10 000 habitants, toutes situées en dehors de l'aire urbaine de Lyon. Ainsi se classent par ordre décroissant de population (en habitants) :

Parmi les villages, on peut citer :

Icône Culture et traditions[modifier]   

Fêtes et manifestations culturelles : Fête des Conscrits de Villefranche-sur-Saône -

Monuments historiques :

Musées : Musée du Vieux l'Arbresle (L'Arbresle) - Musée Théâtre Guignol (Brindas) - Musée gallo-romain (Saint-Romain-en-Gal) - Musée Paul Dini (Villefranche-sur-Saône)

Parcs culturels et de Loisirs : Parc animalier de Courzieu (Courzieu)

Divers : Armorial des communes du Rhône

Icône Personnages célèbres[modifier]   

Icône Lumière sur...[modifier]   

La cuisine lyonnaise est une cuisine régionale française. Au e siècle, Catherine de Médicis fait venir des cuisiniers florentins à sa cour pour accommoder les produits du terroir français. Cette révolution fait évoluer la qualité des produits régionaux et bénéficie à la cuisine lyonnaise, située au carrefour de traditions culinaires régionales, qui va tirer le meilleur parti des ressources des alentours : élevages de la Bresse et du Charolais, gibier de la Dombes, poissons des lacs savoyards, primeurs de la Drôme, de l’Ardèche et du Forez, vins de Bourgogne, du Beaujolais et de la vallée du Rhône.

Au e siècle, les cuisinières de la bourgeoisie, surnommées les « Mères lyonnaises », quittent leur maison pour se mettre à leur compte et donnent naissance à des traditions culinaires toujours vivaces. En 1935, le gastronome Curnonsky n’hésite pas à qualifier la ville de Lyon de « capitale mondiale de la gastronomie ». Aujourd’hui la cuisine lyonnaise qui défend une image de simplicité et de qualité, s’exporte en France comme à l’étranger. Avec plus de mille lieux, Lyon possède l’une des plus grandes concentrations de restaurants par habitant en France : les typiques « bouchons » voisinent avec les restaurants gastronomiques tenus par des chefs étoilés, parmi lesquels le renommé Paul Bocuse.