Portail de la psychanalyse

106 articles de Wikipédia sont actuellement liés à ce portail psychanalyse.

Sofa Clip Art.jpg

Ce portail est une section de Wikipédia qui présente les articles consacrés à la Psychanalyse (ce portail est dédié à l'ensemble des aspects liés à l'histoire et aux théories de la psychanalyse).

Un article labellisé au hasard
Allégorie alchimique extraite de l'Alchimie de Nicolas Flamel, par le Chevalier Denys Molinier, XVIIIe siècle.

La psychologie analytique (« Analytische Psychologie » en allemand) est une théorie élaborée par le psychiatre Carl Gustav Jung dès 1913. Elle est avant tout une démarche propre au psychiatre suisse, créée pour la différencier de celle de Sigmund Freud et qui se propose de faire l'investigation de l'inconscient et de l'âme, c'est-à-dire la « psyché ».

L'histoire de la psychologie analytique est ainsi intimement liée à la biographie de Jung. Représentée dans ses débuts par l'« école de Zurich », avec Eugen Bleuler, Franz Riklin, Alphonse Maeder et Jung, la psychologie analytique est d'abord une théorie des complexes, jusqu'à ce que Jung, dès sa rupture avec Freud, en fasse une méthode d'investigation générale des archétypes et de l'inconscient ainsi qu'une psychothérapie spécifique.

La psychologie analytique, ou « psychologie complexe » (« Komplexe Psychologie » en allemand), est à l'origine de nombreux développements en psychologie comme dans d'autres disciplines. Les continuateurs de Jung sont en effet nombreux et organisés en sociétés nationales dans le monde. Les applications et développements des postulats posés par Jung ont donné naissance à une littérature dense et multidisciplinaire.

Reposant sur une conception objective de la psyché, Jung a établi sa théorie en développant des concepts clés du domaine de la psychologie et de la psychanalyse, tels celui d'inconscient collectif, d'archétype ou de synchronicité. Elle se distingue par sa prise en compte des mythes et traditions, révélateurs de la psyché, de toutes les époques et de tous les continents, par le rêve comme élément central de communication avec l'inconscient et par l'existence d'instances psychiques autonomes comme l'anima pour l'homme ou l'animus pour la femme, la persona ou l'ombre, communs aux deux sexes. Considérant que le psychisme d'un individu est constitué aussi bien d'éléments de la vie personnelle du sujet que de représentations faisant appel aux mythes et symboles universels, la psychothérapie liée à la psychologie analytique se structure autour du patient et vise au développement du « Soi » par la découverte de cette totalité psychique à travers la notion d'individuation.

L'approche de Jung diffère de celle de Freud, dont pourtant il devait être le « dauphin » et le successeur légitime, en cela qu'elle postule que l'inconscient a une réalité avant tout culturelle et non pas seulement sexuelle (ou libidinale). Par ailleurs, Jung s'intéresse très tôt aux phénomènes paranormaux, qui sont ignorés par les analystes de stricte obédience freudienne, ou encore à l'alchimie et à la gnose. Le psychiatre suisse dépasse en outre le cadre épistémologique de la psychanalyse freudienne pour explorer des disciplines comme la science physique ou les types de personnalités et qu'il inclut dans sa théorie psychique. Cette intégration d'autres disciplines a ainsi provoqué des divergences théoriques nombreuses et les critiques de tous bords ont mis en cause la psychologie analytique, accusée d'être une « psychologie des races » ou une mystique, et plus généralement une pensée irrationnelle.

Autres articles sélectionnés au sein du portail Psychanalyse

Le saviez-vous ?

Le cavalier du dimanche

« Mon travail m’a été entièrement dicté par l’ics suivant la célèbre phrase d’Itzig, le cavalier du dimanche :
« Où vas-tu donc, Itzig ? »
- « Moi, je n’en sais rien. Interroge mon cheval ! »
Au début d’un chapitre, j’ignorais toujours à quoi j’allais aboutir. »

— Freud S., lettre à Fließ du 7-7-1898, in La naissance de la psychanalyse, Paris, P.U.F 1969, p. 229.

Un article au hasard

(section à venir)

Citation au hasard

« La philosophie n'est pas contraire à la science, elle se comporte elle-même comme une science, travaille en partie avec les mêmes méthodes, mais elle s'en éloigne dans la mesure où elle s'accroche à l'illusion de pouvoir livrer une image du monde cohérente et sans lacune. »

— Sigmund Freud, Nouvelles Conférences sur la psychanalyse

Vous pouvez aussi charger une autre citation.
Index thématique
Psychanalyse et histoire de la psychanalyse

Histoire de la psychanalysePsychanalyseSigmund Freud (fondateur de la psychanalyse) • Sándor Ferenczi (pionnier) • Karl Abraham (pionnier) • Psychanalyse dans le mondeCure psychanalytiquePsychanalysteÉcoles de psychanalyse

Pour plus d'articles, voir la catégorie principale Catégorie:Psychanalyse et la sous-catégorie Catégorie:Histoire de la psychanalyse.

Psychanalyse et enfance

Herbert Graf (surnommé "Petit Hans") • Psychanalyse de l'enfanceFrançoise DoltoMelanie KleinAnna FreudDonald WinnicottRené SpitzSexualité infantileMère suffisamment bonneStade oralStade analStade phallique

Remarque : De nombreux concepts de psychanalyse se rapportent à l'enfance. Ces concepts ne sont pas tous listés ici (voir plus haut la section "Concepts de psychanalyse").

Psychanalyse dans l'art et la culture
Images et vidéos sélectionnées