Portail Arborescence Projet Discussion générale

Le masque de Mbot. Symbole de l'initiation Ndut.
Bienvenue sur le portail des Sérères
Ndalin poortal Seereer
Il y a actuellement 109 articles liés au portail.
  Introduction


Les Sérères (ou « Serer », « Sereer », « Serere », « Seereer », et parfois à tort « Serre ») sont un peuple d'Afrique de l'Ouest, surtout présent au centre-ouest du Sénégal, du sud de la région de Dakar jusqu'à la frontière gambienne. Ils forment, en nombre, la troisième ethnie du Sénégal, après les Wolofs et les Peuls ; environ un Sénégalais sur six est d'origine sérère. Quelques groupes sérères sont également présents en Gambie et en Mauritanie. Les Sérères constituent l'une des plus anciennes populations de la Sénégambie.

Physiquement, ils appartiennent au type nilotique, c'est-à-dire qu'ils ont une taille haute et élancée, le teint noir et les traits fins. Le terme « nilotique » avait déjà été utilisé comme une classification raciale, basée sur des observations anthropologiques. Ces observations ont ensuite été largement rejetées par les scientifiques. Cependant, ils ont maintenant trouvé un appui dans la génétique des populations.

Lire la suite
modifier ]

Noia 64 apps proxy.png Peuples et langues

Peuples

Langues

La langue principale parlée par les Sérères est Sereer Siin, une langue qui a des liens avec la langue Peule et la langue Wolof. D'autres dialectes parlés par les sérères sont le Noon, le Laalaa, le Saafi et le Ndut. Ces derniers sont classés dans les langues cangin; il existe de claires similitudes lexicales entre langues Cangin. Ces langues sont plus étroitement liées les unes aux autres qu'avec la langue principale Sereer Siin. Alors que 85 % de similarités approximativement donne la ligne de démarcation entre dialectes et langues différentes, les langues Cangin ont une similarité lexicale de 22 % avec le Sereer Siin. Cette grande différence semble due à la tendance migratoire, il y a des milliers d'années , des Sérères ; ils parlaient alors la même langue. Néanmoins, malgré les différences actuelles dans les langues, les peuples concernés sont tous ethniquement Sérères. La langue sérère (Sereer Siin) est l'une des langues locales reconnues nationalement au Sénégal.

modifier ]

Noia 64 apps password.png La religion traditionnelle

Yoonir, symbole de l'Univers.


La religion sérère, a ƭat Roog (« la voie du divin »), regroupe les croyances, pratiques et enseignements religieux du peuple sérère installé dans la région de Sénégambie. Les Sérères croient en une divinité suprême universelle appelée Roog. Parmi les peuple cangin, Roog est désigné comme Kooh (ou Koox), Kopé Tiatie Cac, Kokh Kox, etc. Les croyances religieuses sérères se fondent sur des chants et des poèmes anciens ; elles comprennent la vénération et les offrandes aux dieux, déesses, saints et anciens Sérères, ainsi qu'aux esprits ancestraux (Pangool), mais aussi des croyances astronomiques et cosmologiques, des rites d'initiation, des pratiques médicales et une histoire du peuple sérère. Roog est à la fois partout et nulle part. C'est la raison pour laquelle il n'y a pas de maison de Roog. Les Sérères prient Roog – par le biais d'intercesseurs –, mais ne font pas de sacrifices d'animaux directement à Roog.

Lire la suite
modifier ]

Noia 64 apps kpaint.png Éducation

Le masque de Mbot. Symbole de Ndut.

Le Ndut est un rite de passage ainsi que d'une éducation religieuse commandée par la religion sérère que chaque Sérères doit passer par une fois dans leur temps de vie. Les gens sérères étant un groupe ethno-religieux, le rite d'initiation Ndut est également liée à la culture sérère. À partir du moment un enfant sérère est né, l'éducation joue un rôle essentiel tout au long de leur cycle de vie. Le Ndut est l'un de ces phases de leur cycle de vie. En la société sérère, l'éducation durent toute une vie et commence dès l'enfance à la vieillesse.

Le nom « Ndut » vient de la langue des gens Ndut, un sous-groupe des sérères. Dans un sens religieux, cela signifie « nid ». Il est un lieu de refuge, et le lieu où les garçons Sérère se logent dans la préparation de leur circoncision.

Lire la suite
modifier ]

Noia 64 apps kcmsound.png Culture

Par rapport aux autres ethnies sénégalaises, la société sérère se distingue par son originalité, à la manière des Diolas.

Costumes et coiffures

Les hommes sérères, étaient bardés de talismans, et ils portaient le chapeau conique. Pendant la période des labeurs ils s'habillaient d'habits sobres pouvant aller jusqu'aux haillons, leurs habits de fête restent le tiawali ou Serr(pagne tissé). Cedernier est généralement tissé par les hommes Sérères. Il est censé porter chance à ceux qui le portent. Les mariages sont généralement arrangés.

Les hommes sérères portaient autrefois les cheveux tressés, des coiffures totémiques, liées aux totems de chaque clan. Durant la période qui précédait la circoncision, les jeunes garçons portaient le ndjumbal, une coiffure de tresses. L'expansion de l'islam a fait disparaître ces pratiques en Sénégambie, à la première moitié du XXe siècle.

Lire la suite
modifier ]

Noia 64 apps ktip.png Lumière sur...

Alieu Ebrima Cham Joof (ou Cham Joof) né le 22 octobre 1924 à Banjul et mort le 2 avril 2011 à Bakau, est une personnalité gambienne, à la fois historien, homme politique, écrivain, syndicaliste, animateur et directeur des programmes à la radio, chef scout, panafricaniste, conférencier, éditorialiste, activiste et nationaliste, qui a milité en faveur de l'indépendance de la Gambie au cours de la période coloniale.

Lire l'article


modifier ]

Noia 64 apps help index.png Le saviez-vous ?


modifier ]

Noia 64 devices camera mount.png Sélection d'images...

Maad a Sinig Coumba Ndoffène Fandepp Diouf, roi du Sine « Maad a Sinig », régné: c. 1898 – 1924.
Chez le Maad Saloum « roi du Saloum ») (1821).


Valdiodio N'diaye, ancien ministre de l'Intérieur et l'un des symboles de l'indépendance du Sénégal.


Youssou N'Dour à Varsovie, le 13 septembre 2009.
Fatou Diome par Claude Truong-Ngoc avril 2015.


Cosmogonie sérère : Représentation de l'univers. Les trois mondes : « le monde invisible », « le monde terrestre » et « le monde nocturne ».[in] Gravrand, Henry, "La civilisation sereer", vol. II : « Pangool », Nouvelles éditions africaines, Dakar, 1990, p. 216, ISBN 2-7236-1055-1
Cercles mégalithiques de Sénégambie. Sérères lieux sacrés.
Les Sérères sur Commons


 logo Catégories
Peuple
Religion
Histoire
Langues
  Contribuer
  1. Explorer, modifier et d'améliorer les articles dans Catégorie:Sérères.
  2. Ajouter ce portail aux articles Sérère connexes. Pour ce faire, ajoutez à l'article pertinent.
  3. Rejoignez Projet Sénégal ou Projet Gambie ou Ptojet Mauritanie.
  4. Aider à améliorer Portail:Sénégal, Portail:Gambie, Portail:Mauritanie et Portail:Afrique.
  5. Traduire les articles sérères de l'anglais vers le français, vois ici.
Traduire les articles suivants de l'anglais vers le français (ou améliorer les articles suivants):


N'hésitez pas!. Inscrivez-vous et de contribuer à Wikipédia.



Les Sérères sur Wikinews
Actualités
Les Sérères sur Wikiquote
Citations
Les Sérères sur Commons
Images
Les Sérères sur Wikisource
Textes
Les Sérères sur Wikibooks
Livres
 logo Portails connexes et projets frères