Pseudonyme

Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Pseudo.

Un pseudonyme est un nom d'emprunt qu'une [1] personne porte pour exercer une activité sous un autre nom que celui de son identité officielle.

Il se distingue du surnom en ceci qu'il est choisi par la personne qui le porte au lieu de lui être attribué par un tiers [2]. Son usage est fréquent dans certains milieux, tels que le milieu artistique.

« Nom de guerre » est une expression qui se retrouve telle quelle en français dans plusieurs cultures et langues dont l'anglais des États-Unis pour désigner certains pseudonymes.

L'usage du pseudonyme peut avoir plusieurs motivations: substitution à un nom jugé imprononçable, trop marqué ethniquement ou "peu glamour", protection de l'identité réelle, motivation artistique... etc.

Dans les arts

Pour les activités liées à l'écriture (écrivains, journalistes de la presse écrite, etc.) on parle plutôt de nom de plume ou, pour les activités liées à l'image (acteurs, humoristes, etc.), de nom de scène ou nom d'artiste.

Pendant la Renaissance artistique, beaucoup d'artistes italiens se nomment par rapport au métier de leur père ou par son lieu d'origine : par exemple, Le Caravage (issu du village de Caravaggio), les Da Sangallo (travaillant à la porte Saint-Gall de Florence), les Pollaiolo (du métier du père, éleveur de poules), Jacopo del Sellaio (le Sellier) par le métier de son père.

Au début du e siècle, les historiens de l'art attribuent des pseudonymes aux artistes dont il ne connaissent pas (encore) le nom et les baptisent maîtres anonymes. Certains ouvrages de la littérature antique, dont le véritable auteur est inconnu, ont été attribués faussement à un auteur connu. Quand l'erreur a été reconnue, le nom de cet auteur est précédé du suffixe Pseudo- et l'on parle de pseudépigraphe.

Un mode assez courant de créer un pseudonyme est d'utiliser une anagramme de son identité réelle (certaines œuvres de François Rabelais sont parues sous le pseudonyme d’Alcofribas Nasier).

Dans le cinéma d'exploitation bon nombre d'acteur et réalisateurs ont pris un pseudonyme à consonance anglophone afin de rendre leurs films plus vendeurs. Dans ce même milieu, certains réalisateurs prennent un grand nombre de pseudonymes.