Saison des tempêtes hivernales en Europe (2017-2018)

La saison des tempêtes hivernales en Europe (2017-2018) désigne l'apparition de cyclones extratropicaux supervisée par les services météorologiques en France ( Météo-France), au Portugal ( IPMA), et en Espagne ( Aemet).

Prévisions

Le 1er décembre 2017, les services météorologiques espagnols ( AEMet), français ( Météo-France) et portugais ( IPMA) annoncent le début des nommages de cyclones extratropicaux qui atteindront ces trois pays, sous les auspices d' EUMETNET [1], [2]. Une première liste est alors établie. Une seconde liste est établie par les services météorologiques britanniques ( Met Office) et irlandais ( Met Éireann).

Ces deux listes, constituées selon un système de nommage similaire [3], sont coordonnées : un seul nom est attribué pour l'ensemble des cinq pays — Irlande, Royaume-Uni, France, Espagne et Portugal —, depuis l'une ou l'autre liste, selon le point d'entrée de la tempête dans la zone ainsi définie. D'après les rapports, ces cinq pays établiront une liste unique pour la saison 2018–2019 [4]. Cependant, l' université libre de Berlin et les pays scandinaves ont leur propre nomenclature. Ainsi, une même tempête pourra donc porter plusieurs noms dans les médias : un nom pour son passage en Atlantique nord ( Irlande, Royaume-Uni, France, Espagne et Portugal) et/ou selon le pays où elle passe, plus à l'est.

Comme auparavant [Quand ?], les résidus de tempêtes ou cyclones tropicaux provenant de l'ouest de l' Atlantique nord conserveront le nom établi par le National Hurricane Center, une division du National Weather Service américain (comme pour Ophelia au mois d'octobre [5]).