Travestissement

Noël Herpe dans "C'est l'homme" (2009).
Noël Herpe dans C'est l'homme (2009).

Le travestissement est l'acte qui consiste à porter les vêtements, accessoires, qui sont, dans une société donnée, généralement associés au sexe opposé du sien. Le travestissement peut être effectué dans un but purement récréatif et de manière ponctuelle, mais il peut également impliquer d'adopter les comportements — y compris sexuels — associés à un genre différent de son sexe assigné à la naissance : dans certains cas, le travestissement est associé à la transidentité (bien que le travestissement ne soit qu'une apparence, ou répondant à un désir, contrairement à la transidentité qui relève de l' identité profonde de la personne).

Étymologie

Le photographe et journaliste américain Frances Benjamin Johnston (à gauche) aux côtés de deux amis, vers 1890.

Synonyme de « déguisement » composé à partir du préfixe latin « trav- » signifiant « déplacer » et du radical de «  vêtement », le terme désigne à l'origine l'usurpation d' identité par le port de vêtements n'appartenant pas à ses fonctions ou à son sexe, que ce soit dans un but festif ou de tromperie.

On parle, de nos jours, de drag queen quand il s'agit d'artistes ou performers à l'apparence féminine volontairement exagérée dans un but festif (Queen, « reine » en anglais désignant péjorativement les gays, et DRAG, dont l’étymologie est plus incertaine).

En anglais, le travestissement est appelé cross-dressing (litt. « habillement croisé »).