Wikipédia:Lumière sur

Principe

Cette page est consacrée à l’organisation et à la maintenance du cadre Wikipédia:Lumière sur de la page d’accueil de Wikipédia. Celui-ci est rempli par l’appel de la page correspondante, dont le contenu est renouvelé quotidiennement de façon automatique.

Deux principes sont à retenir :

  • Les articles présentés dans les différents cadres sont ceux qui ont d’ores et déjà été promus aux labels « Articles de qualité » et « Bon article ».
  • Il convient d’éviter de mettre plus de 400 mots (200 mots chacun pour les Lumière sur paraissant en duo, typiquement pour les articles promus BA) dans les cadres afin de maintenir l’équilibre des colonnes sur la page d’accueil, où ces cadres sont transclus. Si nécessaire, ajoutez à la fin le code afin d’éviter que l’éventuelle image ne déborde du cadre.

Aujourd’hui vendredi 25 mai 2018

Logo de Green Day sur l'album Dookie.

Dookie est le troisième album studio du groupe californien de punk rock Green Day, sorti le . Premier album du groupe produit par un label majeur, Reprise Records, il est enregistré en trois semaines aux studios Fantasy avec le producteur Rob Cavallo à la fin de l'été 1993.

Apprécié des critiques musicaux, l'album est porté par les singles Longview et Basket Case. Il connaît un succès commercial inattendu, atteignant notamment la 2e place du classement Billboard 200 et remportant même le Grammy Award du meilleur album de musique alternative. Il se vend à plus de vingt millions d'exemplaires à travers le monde et est désormais disque de diamant aux États-Unis et au Canada, ainsi que détenteur de certifications dans de nombreux autres pays. La tournée qui accompagne l'album est émaillée par quelques incidents et excentricités du trio.

Après plusieurs années dominées par le grunge, le disque apporte un son plus vif et plus mélodique, avec des paroles sans prétention qui touchent un public universel et permet au groupe d'accéder à une popularité mondiale. Considéré comme l'un des albums marquants des années 1990 et du rock en général, il relance également l'intérêt du grand public pour le punk et influence une nouvelle vague de groupes reliés à ce mouvement, tels que Blink-182, Sum 41, Rancid ou encore Fall Out Boy.

Programme du mois

Mardi 1er mai 2018

Le casque Pioneer.

Le casque Pioneer ou casque de Wollaston est un casque anglo-saxon du VIIe siècle.

Il est découvert en mars 1997 à Wollaston, dans le Northamptonshire. Il se trouve dans un état fragmentaire, avec un côté et l'arrière manquants. Bien qu'il soit peu décoré, il s'agit d'un objet prestigieux, dont le propriétaire était vraisemblablement un guerrier de haut rang.

Son élément le plus notable est la figurine de sanglier qui lui sert de cimier. Dans la culture germanique, cet animal permet d'invoquer la protection divine : des casques ornés de sangliers sont mentionnés à plusieurs reprises dans le poème Beowulf. Le casque Pioneer est l'un des rares objets de ce genre retrouvés par l'archéologie, avec le casque de Benty Grange.

Il est exposé au Royal Armouries Museum de Leeds. Son nom fait référence à l'entreprise Pioneer Aggregates, qui a financé les fouilles et la restauration de l'objet.

Mercredi 2 mai 2018

L'équipe du Stade helvétique lors de la finale du championnat de France 1913.

Le Stade helvétique est un club de football français fondé en 1907, disparu en 1916 et situé à Marseille.

Le club, fondé par la communauté suisse de Marseille, démarre directement à sa fondation en 1re série du championnat du Littoral, le championnat de la région marseillaise, alors remporté depuis 1900 par le grand club local, l'Olympique de Marseille. Le Stade helvétique, après une saison d'apprentissage, renverse les Olympiens et remporte les six titres de champion du Littoral mis en jeu entre 1909 et 1914, l'Olympique de Marseille ne parvenant à remporter aucune victoire face à son nouveau rival.

Ces titres de champions qualifient le club pour le championnat de France de l'Union des sociétés françaises de sports athlétiques (USFSA), où les Suisses vont également obtenir de très bons résultats. Le Stade helvétique remporte en effet trois fois le titre de champion de France, en 1909, 1911 et 1913. Ces victoires sont cependant accueillis assez négativement par la presse dans des commentaires parfois teintés de racisme, dans la mesure où le titre de champion de France revient à une équipe composée majoritairement de Suisses germanophones, en pleine vague antigermanique à l'aube de la Première Guerre mondiale.

Le déclenchement de la guerre met fin à la domination du Stade helvétique. L'USFSA cesse d'organiser le championnat de France, tandis que le Comité du Littoral décide d'empêcher le club de participer aux compétitions qu'elle organise pendant la guerre, à cause de la présence de trop nombreux étrangers dans ses rangs. Écarté des compétitions, le Stade helvétique disparait en 1916, tandis que plusieurs de ses joueurs partent chez le vieux rival de l'Olympique de Marseille.

Le club, qui jouait avec un maillot rayé jaune et noir, avait son siège dans les allées de Meilhan sur l'actuelle Canebière.

Jeudi 3 mai 2018

Gravure de 1829 montrant la plaine de Platées depuis le mont Cithéron.

La bataille de Platées (grec ancien : Μάχη τῶν Πλαταιῶν, Máchē tō̂n Plataiō̂n) est la dernière grande bataille terrestre des guerres médiques. Elle se déroule en 479 av. J.-C. près de la ville de Platées, en Béotie, et oppose une alliance des cités-États grecques (dont Sparte, Athènes, Corinthe et Mégare) à l’Empire perse de Xerxès Xerxès Ier.

En 480 av. J.-C., l’armée d'invasion perse menée par Xerxès remporte plusieurs succès aux Thermopyles et à l'Artémision ; elle conquiert la Thessalie, la Béotie et l'Attique. Cependant, lors de la bataille de Salamine, la flotte grecque coalisée remporte une victoire inattendue et empêche la conquête du Péloponnèse. Xerxès se retire alors avec le plus gros de son armée, laissant son général Mardonios poursuivre l'invasion de la Grèce.

À l’été de 479 av. J.-C., les Grecs rassemblent une puissante armée (suivant les standards contemporains) et marchent vers le nord. Les Perses se replient en Béotie et construisent un camp fortifié près de Platées. Les Grecs refusent de s’avancer sur un terrain trop favorable à la cavalerie autour du camp perse, ce qui entraîne un enlisement au cours des onze jours suivants. Les lignes de ravitaillement grecques étant harcelées par les Perses, les Grecs se retirent vers une meilleure position dans un certain désordre. Croyant ses adversaires en pleine retraite, Mardonios ordonne à ses troupes de les poursuivre mais les Grecs (principalement les Spartiates, les Tégéens et les Athéniens) livrent bataille et Mardonios est tué. Une grande partie de l’armée perse enfermée dans le camp est massacrée. La destruction de cette armée et des vestiges de la flotte perse à la bataille du cap Mycale mettent fin à l'invasion.

Vendredi 4 mai 2018

Lettres T et M de couleur noire.
TrackMania (TM) est un jeu de course développé par Nadeo et édité par Focus Home Interactive en France le 21 novembre 2003 sur PC, au Royaume-Uni le 28 novembre 2003, puis en 2004 dans le reste du monde. Le jeu offre une approche atypique par rapport aux créations du même genre au moment de sa sortie, de par son gameplay simple orienté arcade, son éditeur de niveau et la facilité de partager les créations, et l'intérêt de son mode multijoueur.

TrackMania est assez moyennement accueilli par la presse spécialisée malgré de bonnes notes parfois, déconcertée par son gameplay simpliste axé arcade allant à contre-courant des productions du moment, lui reprochant l'absence de collisions avec les concurrents, le minimalisme de la simulation, la petitesse des pistes sur lesquelles un seul tour est possible. Nombreux sont les critiques qui relèvent un jeu d'entrée de gamme, cependant très addictif. À l'unanimité, ils trouvent le jeu « fun », mais ont du mal à voir le potentiel de cet hybride entre course très courte et jeu de construction de circuits, alors que quelques-uns d'entre-eux entrevoient la qualité du concept et un possible intérêt, notamment en multijoueur.

Le jeu connait une extension appelée TrackMania: Power Up! qui sort en mai 2004, rajoutant en particulier un nouveau mode de jeu. Le jeu est également réédité sous la forme d'un remaster publié en octobre 2005 sous le titre TrackMania Original, utilisant le moteur graphique de la suite TrackMania Sunrise et les nouveautés de celle-ci. TrackMania donne naissance à une communauté de joueurs en ligne importante et une série très prolifique comptant de nombreuses suites.

Samedi 5 mai 2018

L'Amour victorieux, l'une des œuvres les plus connues que Caravage peint pendant son séjour à Rome.

La période romaine de Caravage est la période durant laquelle le peintre lombard Michelangelo Merisi, dit « Caravage », s'installe à Rome et y rencontre le succès, jusqu'à ce qu'il commette un meurtre qui l'oblige à fuir la ville. La date précise de l'arrivée de Caravage à Rome n'est pas connue avec certitude, mais elle doit se situer entre l'année 1592 et la fin de l'année 1595 ; en revanche il est bien établi que son départ précipité intervient en 1606. En dépit de ses efforts de réhabilitation, il ne retournera jamais dans la ville sainte : il meurt en 1610, alors qu'il vient d'obtenir le pardon papal et qu'il a précisément entamé son voyage de retour vers Rome.

Au cours de cette période d'une dizaine d'années, Caravage passe de l'anonymat le plus complet à la célébrité. Son art évolue également de manière considérable, tant du point de vue du style que des thèmes abordés : après une première époque où il réalise surtout des portraits et des scènes de genre, il s'essaie à des thèmes mythologiques et surtout bibliques ; mis à part quelques portraits, les sujets religieux deviennent même rapidement ses thèmes de prédilection à l'exclusion de tout autre. Grâce à sa rencontre déterminante avec le cardinal del Monte, il parvient à s'imposer à partir de l'année 1600 dans le domaine très exigeant des commandes publiques à destination des églises romaines.

Dès lors, sa production devient très recherchée et bien rémunérée, qu'il s'agisse de tableaux de chevalet à destination de commanditaires privés, ou bien d’œuvres publiques plus monumentales. Les choix artistiques du peintre lombard s'affirment et annoncent déjà sa manière plus tardive, celle qui correspond ensuite aux années d'exil entre 1606 et 1610. Il s'oriente vers des représentations sculpturales, aux contrastes prononcés entre ombres et lumière, et il imprègne ses œuvres d'une spiritualité de plus en plus intense. Son extraordinaire succès ne l'empêche pas, toutefois, de tomber dans certains excès et finalement de devoir quitter précipitamment la ville comme un criminel en fuite.

Le catalogue précis de la production romaine de Caravage est sujet à débat et controverses entre les historiens de l'art, selon que certains tableaux lui sont ou non attribués, ou selon que leur datation précise les situe dans cette période ou pas. Mais les chercheurs s'accordent désormais, globalement, sur un corpus constitué d'une quarantaine d’œuvres connues.

Dimanche 6 mai 2018

Montée Saint-Clair-Duport sur le plan d'Édouard Fonné en 1942 (en vert clair).

La montée Saint-Clair-Duport est une ancienne rue, aujourd'hui disparue, située dans le 5e arrondissement de Lyon, en France, entre le quai Fulchiron et la rue de la Quarantaine au niveau de la basilique funéraire Saint-Laurent de Choulans. Nommée d'après le nom d'usage de Clair-Dominique-Eugène Duport, elle a existé moins d'un siècle avant d'être supprimée en lors de la construction du tunnel de Fourvière.

Dans son sous-sol ont été découverts les vestiges de la basilique Saint-Laurent, aujourd'hui visibles quai Fulchiron, et une exceptionnelle nécropole remontant à l'époque franco-burgonde.

Lundi 7 mai 2018

La princesse Marie dans les années 1890.

Marie de Grèce (en grec moderne : Μαρία της Ελλάδας / María tis Elládas), également connue sous le nom de Marie Gueorgievna de Russie (russe : Мари́я Гео́ргиевна из России / María Gueórguievna iz Rossii), princesse de Grèce et de Danemark puis, par son premier mariage, grande-duchesse de Russie, est née le 20 février 1876 ( dans le calendrier grégorien) à Athènes, en Grèce et morte dans cette même ville le . Membre de la famille royale de Grèce, c'est également une dessinatrice et une mémorialiste.

Fille du roi Georges Georges Ier et de son épouse la reine Olga, la princesse Marie est élevée dans l'amour de la Grèce et devient, en grandissant, une fervente patriote. Adolescente, elle demande ainsi à ses parents l'autorisation de ne pas épouser un prince étranger pour pouvoir passer toute sa vie dans son pays. Cependant, ses parents refusant de la voir conclure une union inégale, elle est finalement contrainte de se marier, en 1900, à un cousin de sa mère, le grand-duc Georges Mikhaïlovitch de Russie. Installée à Saint-Pétersbourg avec son époux, Marie y donne naissance à deux filles, les princesses Nina (née en 1901) et Xenia de Russie (née en 1903).

Malgré l'amour de son époux, qui lui fait construire un palais en Crimée, Marie ne parvient pas à s'adapter à la vie en Russie. Au fil des années, elle s'éloigne de Georges et trouve refuge à l'étranger. En voyage au Royaume-Uni au moment du déclenchement de la Première Guerre mondiale, elle choisit de ne pas rentrer à Saint-Pétersbourg et échappe ainsi au massacre des Romanov. Durant le conflit, la princesse fonde plusieurs hôpitaux militaires en Angleterre, mais la Révolution russe de 1917 la contraint à confier leur gestion à sa tante, la reine-mère Alexandra.

Devenue veuve en 1919, Marie est confrontée à de graves difficultés financières. Privée de ressource, elle revient vivre en Grèce avec ses filles en 1920, après quoi elle noue une liaison avec l'amiral Periklis Ioannidis, qu'elle épouse en 1922. Chassée de son pays par la proclamation de la Deuxième République hellénique en 1924, la princesse retourne vivre en Grande-Bretagne, avant de s'installer à Rome. Après quelques années, toutefois, Marie s'attire les foudres du dictateur Benito Mussolini, qu'elle n'hésite pas à critiquer ouvertement en public. La restauration de Georges II sur le trône en 1935 permet finalement à la princesse de revenir séjourner en Grèce mais c'est le déclenchement de la guerre italo-grecque en 1940 qui l'oblige à rentrer définitivement. Elle meurt quelques semaines plus tard, non sans avoir laissé des mémoires et une importante collection de dessins.

Mardi 8 mai 2018

La pierre tombale de Laurent à l'abbaye Saint-Augustin de Cantorbéry.

Laurent (Laurence ou Lawrence en anglais, Laurentius en latin) est un prélat chrétien mort le . Membre de la mission grégorienne envoyée en Angleterre pour convertir les Anglo-Saxons au christianisme, il devient le deuxième archevêque de Cantorbéry après Augustin, le chef de la mission, mort entre 604 et 609.

Durant son archiépiscopat, Laurent s'efforce en vain d'amener les évêques de l'Église celtique à adopter les coutumes romaines. Il est également confronté à une réaction païenne dans le royaume de Kent après la mort du roi Æthelberht, son premier souverain chrétien, en 616. Le fils et successeur d'Æthelberht, Eadbald, finit par adopter à son tour la religion chrétienne. Sa conversion est généralement attribuée à Laurent, mais elle pourrait s'être produite après sa mort.

Laurent est révéré comme un saint après sa mort. Il est fêté le 3 février. Son successeur à Cantorbéry est Mellitus, un autre membre de la mission grégorienne.

Mercredi 9 mai 2018

Le château de Highclere, utilisé pour les scènes d'extérieur et certaines scènes d'intérieur.

Downton Abbey est une série télévisée britannique, créée par Julian Fellowes et co-produite par Carnival Films et Masterpiece. Elle compte 52 épisodes d'une durée habituelle de 50 minutes, répartis en 6 saisons. Elle a été diffusée du au sur ITV1 au Royaume-Uni et en Irlande, ainsi qu'au Canada sur VisionTV, et par la suite en Suisse, en France, en Belgique et au Québec. Downton Abbey est une série dramatique historique (un period drama, « drame sur une période historique ») mettant en scène la vie d'une maisonnée aristocratique britannique dans les années 1910 et 1920 en accordant la même attention aux aristocrates et aux domestiques qui travaillent à leur service. Au fil des saisons, la série intègre de nombreux éléments empruntés au genre du soap opera.

Downton Abbey a connu un vif succès public et critique au Royaume-Uni puis, de façon moins attendue, aux États-Unis et dans le reste du monde. Les critiques de presse, enthousiastes pour les deux premières saisons, ont considéré que la série peinait parfois à maintenir sa qualité initiale, en particulier dans les saisons 3 et 4. Saluée pour sa capacité à s'inscrire dans la continuité du genre du drame historique télévisé tout en le renouvelant, Downton Abbey a aussi suscité des reproches portant sur sa représentation jugée nostalgique et idéalisée de l'aristocratie britannique. La série a remporté de nombreuses récompenses (qualité générale, jeu des acteurs, scénario, costumes, musique). Devenue culte aux États-Unis, Downton Abbey a suscité un nombre inhabituel de produits dérivés pour une série télévisée britannique. Elle a constitué un moment important dans le renouveau du genre des séries télévisées historiques au début des années 2010.

Jeudi 10 mai 2018

Audrey Dana, réalisatrice, co-scénariste et actrice du film, lors de l'ouverture officielle de la Fête du cinéma en 2014.

Sous les jupes des filles est un film français réalisé par Audrey Dana, sorti en 2014.

Ce film choral raconte les tribulations de onze femmes à Paris, le temps du cycle hormonal de l'une d'elles. Le projet est né du constat que les comédies proposent peu de rôles aux femmes, hormis des personnages de faire-valoir, et de la volonté de proposer un film mettant en avant les femmes et donnant une autre image de la féminité, variée et sans tabou. Pour préparer ce film, Audrey Dana, qui réalise alors son premier long métrage, a d'abord interrogé de nombreuses femmes et fait participer ses interprètes à la construction de ses personnages. L'un des rôles principaux est interprété par la réalisatrice même, qui fait notamment appel à Vanessa Paradis, Isabelle Adjani, Laetitia Casta et Sylvie Testud pour les autres personnages.

La critique a souvent été négative lors de sa sortie, les reproches s'articulant souvent autour d'une vision stéréotypée des femmes, de la vulgarité des situations ou encore du trop grand nombre de personnages, alors que les compliments s'orientent surtout sur la performance de certaines actrices ou sur l'audace d'Audrey Dana. Outre les aspects cinématographiques, le film a suscité des critiques d'un autre ordre à la suite du positionnement de sa réalisatrice et de certaines actrices sur la question du féminisme et le rejet de ce terme, même si Audrey Dana a fini par reconnaître que sa démarche était foncièrement féministe. Malgré cet accueil général, Sous les jupes des filles a connu un grand succès en salles en dépassant le million d'entrées en France.

La bande originale est composée par Imany. Une des chansons du film, Don't Be So Shy, connaît un succès international sous une version remixée deux ans après la sortie du film.

Vendredi 11 mai 2018

Louis Sicard sculpteur provençal par David Dellepiane.

Louis Sicard est un céramiste, sculpteur et écrivain français, né le à Aubagne et mort dans la même ville le . Appartenant au courant félibréen, il est célèbre pour avoir créé la première cigale en faïence en 1895.

Il est reconnu pour ses connaissances techniques dans le fonctionnement des fours et la préparation des argiles. Il est pendant de longues années professeur de modelage et de tournage à l'école des garçons d'Aubagne (1901-1943) et enseignant à l'École des beaux-arts de Marseille (1924-1943). Il perd à plusieurs reprises les poursuites judiciaires engagées contre ses concurrents pour protéger ses modèles à la cigale. Ses deux fils, Georges (1904-1989) et Théo (1911-1970) prennent la succession de son atelier à sa mort. Sa sœur, Thérèse Neveu, fut une santonnière provençale réputée.

Samedi 12 mai 2018

Cosplay de Purim.

Secret of Mana (Seiken densetsu 2 au Japon) est un jeu vidéo de type action-RPG développé et édité par Square sur Super Nintendo en 1993 au Japon et en Amérique du Nord, puis en 1994 en Europe. C'est le second opus de la série de jeux vidéo Mana. L'intrigue prend place dans un univers d'heroic fantasy et suit l'histoire de trois héros qui tentent d'empêcher un empire de conquérir le monde à l'aide d'une forteresse ancienne volante.

Secret of Mana mêle action-aventure et éléments de jeu vidéo de rôle, comme l'évolution des personnages et la magie. Il intègre également un système de combat en temps réel plutôt que l'habituel tour par tour du genre RPG et un système de menu circulaire typique. Le joueur dirige simultanément un groupe de trois personnages, dont deux sont dirigés par l'intelligence artificielle. Le jeu permet à un deuxième et troisième joueur de rentrer à tout moment dans la partie, permettant ainsi de jouer en multijoueur coopératif. Le jeu est conçu par Kōichi Ishii et Hiromichi Tanaka, produit par ce dernier et réalisé par le premier, et programmé par Nasir Gebelli. La bande-son est composée par Hiroki Kikuta.

Lors de sa sortie, Secret of Mana est un succès commercial avec 1,83 million d’exemplaires vendus à travers le monde, et reçoit des louanges de la part de la presse spécialisée, grâce à ses graphismes aux couleurs vives, à son scénario vaste, au menu circulaire et à son système de combat en temps réel innovant. Les critiques apprécient la bande-son et la possibilité de personnaliser l'IA des alliés. Il est également considéré comme l’un des plus grands jeux de l’histoire du jeu vidéo. Le jeu est réédité sur la console virtuelle de la Wii en 2008, puis sur téléphone mobile en 2009, sur iOS en 2010, puis sur Android. Il est réédité au Japon sur la console virtuelle de la U. Le jeu est par la suite inclus dans la réédition de la console Super NES Mini. Le 15 février 2018, un remake intitulé Secret of Mana incluant des graphismes en trois dimensions est publié sur PlayStation 4, Vita, PC (Windows) via Steam.

Dimanche 13 mai 2018

Richard Allensworth Jewell est un policier et agent de sécurité américain, né le à Danville et mort le à Woodbury. Il est connu pour avoir déjoué l'attentat du parc du Centenaire pendant les Jeux olympiques d'été de 1996.

Agent de sécurité dans le parc du Centenaire à Atlanta pendant les Jeux olympiques, il découvre dans la nuit du 26 au un sac à dos vert contenant une bombe artisanale. Premier intervenant, il alerte la police et commence à évacuer la zone avant l'explosion de la bombe. Héros anonyme, Jewell ne le reste que quelques heures avant d'être trouvé par CNN qui lance sa tournée médiatique. Interrogé par les grands médias américains, il connaît son heure de gloire.

Trois jours après l'attentat, il est suspecté par le FBI d'être le poseur de bombe. Son nom fuite dans les médias qui diffusent son portrait en continu en le présentant comme le principal suspect de l'attentat. Sa vie est bouleversée par la couverture médiatique, avant qu'il ne soit définitivement acquitté 88 jours après le début de l'accusation publique. Menacés ou poursuivis judiciairement par Jewell et son équipe d'avocats, la large majorité des médias trouve un accord financier avec l'agent de sécurité.

Redevenu policier dans de petites villes de l'État de Géorgie, il y retrouve un quotidien ordinaire. En 2006, le gouverneur Sonny Perdue le remercie publiquement de la part de l'État pour les vies qu'il a sauvées lors des Jeux olympiques d'Atlanta. Il meurt en 2007 d'une défaillance cardiaque à la suite de complications de son diabète.

Lundi 14 mai 2018

La pierre tombale de Mellitus à l'abbaye Saint-Augustin de Cantorbéry.

Mellitus est un prélat chrétien mort le . Membre de la mission grégorienne envoyée en Angleterre pour convertir les Anglo-Saxons au christianisme, il devient le premier évêque de Londres, puis le troisième archevêque de Cantorbéry.

Arrivé dans le royaume de Kent en 601, avec la deuxième vague de missionnaires, Mellitus est sacré évêque de Londres par l'archevêque Augustin de Cantorbéry en 604 et baptise Sæberht, le roi des Saxons de l'Est. Le pape Grégoire le Grand, commanditaire de la mission, lui écrit pour recommander aux missionnaires de procéder à une conversion graduelle des Anglo-Saxons, en faisant de leurs temples des églises et de leurs sacrifices des fêtes chrétiennes.

Après la mort des protecteurs de la mission grégorienne, les rois Sæberht et Æthelberht de Kent, Mellitus est chassé de Londres vers 617 par les fils païens de Sæberht. Il se réfugie en Francie, puis rentre en Angleterre après la conversion d'Eadbald, le fils et successeur d'Æthelberht. Néanmoins, il ne peut retrouver son siège londonien. Il devient archevêque de Cantorbéry en 619, succédant à Laurent. Après sa mort, cinq ans plus tard, il est vénéré comme saint.

Mardi 15 mai 2018

Représentation imaginaire d'Hypatie d'Alexandrie par Alfred Seifert (1901).

Hypatie (née entre 355 et 370 selon les sources et assassinée par des chrétiens en 415) est une philosophe néoplatonicienne, astronome et mathématicienne grecque d'Alexandrie. Grande femme de lettres et de sciences, elle est à la tête de l'école néoplatonicienne d'Alexandrie, au sein de laquelle elle enseigne la philosophie et l'astronomie. C'est la première mathématicienne dont la vie est bien documentée.

Hypatie est reconnue de son vivant pour être une professeure de renom et une sage conseillère. La seule source listant ses œuvres, la Souda, lui attribue un commentaire sur les Arithmétiques de Diophante d'Alexandrie, qui aurait peut-être partiellement survécu en se mélangeant au texte original de Diophante parvenu jusqu'à nous, et un autre, perdu, sur le traité d'Apollonios de Perga portant sur les sections coniques. Elle participe par ailleurs au commentaire ou à l'édition de l'Almageste de Ptolémée par son père. Elle est aussi capable de construire des astrolabes et des hydromètres.

Bien que non-chrétienne, Hypatie est connue pour sa tolérance à l'égard des premiers chrétiens. Elle enseigne ainsi à de nombreux étudiants chrétiens, dont Synésios de Cyrène, futur évêque de Ptolémaïs. Jusqu'à la fin de sa vie, Hypatie conseille Oreste, alors préfet d'Égypte, qui est en conflit ouvert avec Cyrille d'Alexandrie, évêque d'Alexandrie. Des rumeurs indiquant qu'elle entretient le conflit entre Oreste et Cyrille poussent une foule de moines chrétiens, en mars 415, à l'assassiner, à la démembrer et à la brûler. Ils sont notamment incités à tuer Hypatie par un meneur spirituel nommé Pierre, sous l'influence de Cyrille d'Alexandrie.

Sa mort sous les coups des chrétiens choque l'Empire et fait d'elle une « martyre de la philosophie », menant les futurs néoplatoniciens comme Damascios à devenir de fervents opposants au christianisme. Pendant le Moyen Âge, le symbole d'Hypatie est récupéré et déformé pour en faire une incarnation des vertus chrétiennes ; elle pourrait être à l'origine de la légende de Catherine d'Alexandrie. Pendant le Siècle des Lumières, elle redevient un symbole de l'opposition au catholicisme. Elle intègre la littérature européenne sous l'impulsion de Charles Kingsley en 1853, qui rédige un ouvrage romancé sur la vie de la mathématicienne, puis, au XXe siècle, devient une icône du mouvement pour les droits des femmes et du féminisme. Plusieurs descriptions associent son histoire avec l'incendie de la grande Bibliothèque d'Alexandrie ; les faits démontrent pourtant que les deux attaques sont distinctes.

Mercredi 16 mai 2018

Vue du Mauna Loa enneigé.

Le Mauna Loa, terme hawaïen signifiant littéralement « longue montagne », est un volcan rouge actif situé aux États-Unis, dans l'archipel d'Hawaï (État d'Hawaï). Culminant à 4 170 mètres d'altitude, c'est le deuxième plus haut sommet de l'île d'Hawaï après le Mauna Kea. Le Mauna Loa est le plus haut volcan du monde : il s'élève à 17 kilomètres au-dessus de sa base, qui s'enfonce dans le plancher océanique, et la superficie de sa partie émergée, 5 271 km2, représente plus de la moitié de la surface de l'île. Le Mauna Loa, qui est un volcan bouclier caractérisé par des laves fluides pauvres en silice, a été créé par un point chaud à l'origine de la formation de l'archipel des Îles Hawaï. Le volcan est couronné par une grande caldeira et traversé par deux rifts sur toute sa longueur, d'où partent la très grande majorité des coulées de laves. Depuis le e siècle, ces éruptions se sont produites en moyenne tous les cinq ans, bien que la dernière remonte à 1984. Elles ont à plusieurs reprises menacé et, dans certains cas, détruit des installations humaines. Un réseau de surveillance sismique très dense a été mis en place pour anticiper les sursauts de l'activité volcanique et ainsi prévenir les risques pour la population.

Le climat, l'isolement et la nature des sols du Mauna Loa sont à l'origine de nombreuses espèces endémiques de la faune et la flore. Bien qu'elles soient protégées et qu'une grande partie du volcan fasse partie du parc national des volcans d'Hawaï, ces espèces sont aujourd'hui fortement menacées par les activités humaines. Les conditions atmosphériques particulières qui règnent au sommet du Mauna Loa ont permis l'installation en 1957 d'un observatoire qui joue un rôle notable dans la mesure de la qualité de l'air, la quantité de gaz à effet de serre, et les recherches sur la haute atmosphère. C'est aussi le site d'une batterie d'instruments pour l'observation de la couronne solaire.

Alors que les Hawaïens gravissent la montagne depuis plusieurs siècles, probablement pour faire des offrandes à leurs divinités, les Européens ne réussissent leur première ascension qu'en 1794. Depuis, plusieurs itinéraires et quelques refuges ont été aménagés. D'abord utilisés uniquement pour les recherches scientifiques, ceux-ci sont de nos jours fréquentés par les randonneurs qui, après une ascension longue et difficile jusqu'au sommet, peuvent contempler la grande caldeira.

Jeudi 17 mai 2018

Le parc du Centenaire en 2016.

L’attentat du parc du Centenaire est un acte terroriste à la bombe perpétré le dans le parc olympique lors des Jeux d'été d'Atlanta. L'explosion tue une personne et en blesse 111 autres. En outre, il provoque indirectement la mort d'un caméraman turc, victime d'une crise cardiaque alors qu'il courait pour filmer la scène.

À peine un an après l'attentat d'Oklahoma City et dix jours après l'explosion du vol 800 TWA, jusqu'alors le plus meurtrier sur le sol américain, l'enquête policière se déroule sous pression, scrutée par les journalistes du monde entier couvrant les Jeux olympiques. Répondant au profil de loup solitaire américain qu'ils ont défini, les enquêteurs s'intéressent d'abord au garde de sécurité qui a trouvé la bombe, Richard Jewell. Les fuites dans la presse le présentent comme le principal suspect de l'enquête policière et le probable terroriste. Ayant besoin d'un coupable avant la réouverture du parc du Centenaire et n'ayant pas d'autre piste, le FBI s'attache à chercher des preuves pour renforcer l'accusation contre Jewell. Bien qu'il ne soit pas accusé officiellement, les médias le surveillent en continu et le contraignent à rester enfermé à son domicile. Après l'annonce officielle de son innocence en , l'enquête s’enlise avant que deux bombes n'explosent à Atlanta au début de l'année .

Lorsqu'une quatrième bombe explose dans l'Alabama en , les enquêteurs se concentrent sur Eric Rudolph, un proche des milices et mouvements religieux extrémistes hostiles au gouvernement fédéral. Il devient l'un des suspects les plus recherchés des États-Unis. Placé sur la liste des dix fugitifs les plus recherchés du FBI en mai, il est pourchassé dans le Sud des Appalaches pendant plusieurs années. Arrêté le , il plaide coupable des quatre attentats domestiques et est condamné à quatre peines consécutives de prison à vie. Il explique son acte par sa volonté de sanctionner la politique du gouvernement sur l'avortement.

Vendredi 18 mai 2018

Façade du CBGB en 2005.

CBGB's and the Birth of U.S. Punk est une compilation musicale sortie le . Elle se focalise principalement sur des groupes venus jouer au CBGB, un club new-yorkais situé dans le quartier de Bowery qui est associé à l'émergence du punk rock aux États-Unis. Son fondateur et propriétaire, Hilly Kristal, se rend à Londres en 2002 pour promouvoir la sortie de l'album, alors que des groupes comme The Hives et The Strokes mettent au goût du jour le son du CBGB.

La compilation est composée de dix-huit titres sélectionnés par le critique de rock britannique Johnny Chandler. En soixante-trois minutes et dix secondes, elle retrace l'histoire du punk rock américain, depuis ses origines dans le garage rock jusqu'à la formation de groupes tels que les Ramones, Television et Suicide. Décrite notamment comme une « leçon d'histoire », plusieurs critiques musicaux la recommandent à ceux qui s'intéressent aux origines du punk.

Samedi 19 mai 2018

La partie sud-ouest de la vallée en 2018.

La vallée des Usines est le nom donné à une partie de la vallée de la Durolle, principalement située sur le territoire de la commune de Thiers, en France. Elle est connue pour son long passé industriel car on y exploita la force motrice de la rivière Durolle dès le Moyen Âge. Le milieu du XXe siècle marque le départ des entreprises vers les plaines de la ville-basse de Thiers.

À partir de , date d'ouverture du centre d'art contemporain du Creux de l'enfer, la vallée trouve une vocation touristique, plusieurs usines se tournent vers diverses activités touristiques depuis le début du XXIe siècle.

Dimanche 20 mai 2018

Statue de Juste dans la cathédrale de Rochester.

Juste (Justus en latin) est un prélat chrétien mort entre 627 et 631. Membre de la mission grégorienne envoyée en Angleterre pour convertir les Anglo-Saxons au christianisme, il devient le premier évêque de Rochester, puis le quatrième archevêque de Cantorbéry.

Arrivé dans le royaume de Kent en 601, Juste est sacré évêque de Rochester par l'archevêque Augustin trois ans plus tard, en 604. Il est contraint de fuir en Francie après la mort du roi Æthelberht de Kent, en 616, mais il retrouve son diocèse dès l'année suivante. À la mort de Mellitus, en 624, il lui succède comme archevêque. Il est vénéré comme saint et fêté le 10 novembre, jour anniversaire de sa mort.

Lundi 21 mai 2018

L'astate est un radioélément, de symbole At et de numéro atomique 85. C'est le plus rare des éléments chimiques hors transuraniens trouvés naturellement dans la croûte terrestre, où il est produit par décroissance radioactive d'éléments plus lourds. Tous les isotopes de l'astate ont des demi-vies courtes, le moins instable est l'astate 210 avec une période radioactive de 8,1 heures. Un échantillon visible de l'élément pur n'a jamais été produit mais tout spécimen macroscopique serait rapidement vaporisé par la chaleur résultant de sa propre radioactivité.

Les propriétés de l'astate en tant que matériau ne sont donc pas connues avec certitude. Nombre d'entre elles ont été estimées à partir de la position de l'élément dans la table périodique, l'astate étant vu comme un analogue chimique plus lourd de l'iode, et un membre du groupe des halogènes. Un échantillon d'astate serait probablement sombre et pourrait être un semi-conducteur, ou peut-être un métal ; il aurait probablement une température de fusion plus élevée que l'iode. Chimiquement, plusieurs espèces anioniques de l'astate sont connues et la plupart de ces composés ressemblent à ceux de l'iode. L'élément se comporte également à plusieurs points de vue comme un métal, il est notamment capable de former un cation monoatomique stable en solution aqueuse (contrairement aux halogènes plus légers).

L'élément a été découvert lors de sa première synthèse, effectuée en 1940 par Dale R. Corson, Kenneth Ross MacKenzie et Emilio G. Segrè, à l'université de Californie à Berkeley. L'équipe a suggéré de le nommer astatine en anglais, du grec astatos (άστατος), signifiant « instable ». Quatre isotopes de l'astate ont depuis été identifiés dans la nature mais dans des quantités si faibles qu'il s'en trouve de l'ordre du gramme dans la croûte terrestre à chaque instant. Ni l'isotope avec la demi-vie la plus longue, l'astate 210, ni l'isotope le plus médicalement prometteur, l'astate 211, ne se trouvent dans la nature ; ils sont synthétisés en cyclotron, généralement en bombardant de particules alpha une cible de bismuth 209.

Mardi 22 mai 2018

Elinor Ostrom à l'occasion de sa réception du « prix Nobel d'économie », 7 décembre 2009.

Elinor Ostrom est une politologue et économiste américaine, née le à Los Angeles et morte le à Bloomington dans l'Indiana. En , elle est la première femme à recevoir le « prix Nobel d'économie », avec Oliver Williamson, « pour son analyse de la gouvernance économique, et en particulier, des biens communs ».

Ses travaux portent principalement sur la théorie de l'action collective et la gestion des biens communs ainsi que des biens publics, aussi bien matériels qu'immatériels. Ils s'inscrivent dans le cadre de la nouvelle économie institutionnelle. Elinor Ostrom a surtout travaillé sur la notion de dilemme social, c'est-à-dire les cas où la quête de l'intérêt personnel conduit à un résultat plus mauvais pour tous que celui résultant d'un autre type de comportement. Elle a surtout étudié la question du dilemme social dans le domaine des ressources communes : ressources hydrauliques, forêts, pêcheries, etc. Avant ses travaux, dans ces cas, seulement deux solutions étaient envisagées : l'État-Léviathan qui impose le bien public ou une définition stricte des droits de propriété individuelle. Son œuvre tend à montrer qu'il existe une autre voie, l'autogouvernement dont elle définit les huit principes caractéristiques nécessaires à sa pérennité ainsi que les deux éléments clés de son émergence : la réciprocité et la confiance.

Pour analyser les dilemmes sociaux, Ostrom met au point un cadre d'analyse : l'IAD (Institutional Analysis and Developpment), qui est rapidement recommandé par les institutions internationales. L'IAD repose sur la prise en compte des caractéristiques du monde physique environnant, sur celles de la communauté en proie au problème, sur les règles et normes en vigueur dans le champ de la situation d'action ainsi que sur les interactions entre les acteurs. Les notions de normes, de règles et de droit occupent une place centrale dans sa pensée. Les normes sont des attributs de la communauté, les règles au contraire sont fixées de façon beaucoup plus consciente pour résoudre un dilemme social et servent de cadre à l'établissement de droits. Ostrom reprend la conception du droit de propriété en termes de faisceau de droits de John Rogers Commons et du réalisme juridique américain. D'une manière générale, Elinor et son époux Vincent Ostrom ont une vision décentralisée de la prise de décision qui remonte à leurs premières études sur les ressources en eaux et sur la gestion des aires urbaines. À la vision centralisée qui s'impose dans les années 1960 aux États-Unis, ils opposent une vision plus polycentrée — la polycentricité est un autre de leur concept clé — avec interaction de multiples autorités non strictement hiérarchisées.

Ses travaux sont peu critiqués de son vivant. En effet, en soutenant comme Herbert Simon que la rationalité des individus est limitée et en refusant de penser que la maximisation de l'utilité est la seule forme de comportement rationnel, elle s'attire les sympathies des opposants au courant strictement néo-classique de l'économie. Par ailleurs, elle est appréciée des disciples de Friedrich Hayek car elle refuse de s'en remettre à l'État dans les cas de dilemmes sociaux. Après son décès, toutefois, les travaux d'Ostrom commencent à être critiqués à la fois par les partisans de solutions par l'État, qui l'accusent de ne pas bien prendre en considération les problèmes politiques, et par ceux qui l'accusent de ne pas avoir bien compris la notion de droit de propriété.

Mercredi 23 mai 2018

Le SIS Building vu depuis le Vauxhall Bridge.

Le SIS Building, aussi connu sous le nom de MI6 Building, est le quartier général du Secret Intelligence Service (SIS), le service secret britannique dédié aux renseignements, aussi nommé MI6 (Military Intelligence, section 6). Le bâtiment est situé dans le sud-ouest de Londres, sur la rive droite de la Tamise, après le Vauxhall Bridge.

Entre 1909, lors de la création du SIS, et 1964, le siège du MI6 connaît de nombreux déplacements pour diverses raisons, notamment des problèmes de sûreté. En 1988, le Gouvernement du Royaume-Uni décide de construire un bâtiment considérablement sécurisé. Conçu par l'architecte Terry Farrell, ce dernier opte pour un style postmoderne qui reçoit des critiques divisées.

Il est officiellement inauguré par la reine Élisabeth Élisabeth II en 1994. Par la suite, le bâtiment est visité par plusieurs membres de la famille royale britannique. Le SIS Building est célèbre pour ses apparitions dans plusieurs films de James Bond, dont GoldenEye, Le monde ne suffit pas, Meurs un autre jour, Skyfall et 007 Spectre.

Jeudi 24 mai 2018

Mrs Leeds. Portrait par Giovanni Boldini, 1914.

Nancy Stewart, également connue sous les noms de Nancy Worthington (1894-1899), Nancy Leeds (1900-1920) et Anastasia de Grèce (1920-1923), est née le à Zanesville, dans l'Ohio, aux États-Unis, et morte le , à Spencer House, à Londres, au Royaume-Uni. Célèbre pour son immense fortune, c’est une héritière américaine devenue princesse de Grèce et de Danemark.

Issue de la petite bourgeoisie américaine, Nancy Stewart fait un premier beau mariage en épousant, en 1894, George E. Worthington, un petit-fils du riche industriel George Worthington. Cependant, après quatre années de vie de couple, les deux époux se séparent et Nancy se remarie, en 1900, à William B. Leeds Sr, surnommé le « roi de l'étain ». Installé à New York, dans un magnifique hôtel particulier situé sur la Cinquième avenue, le couple mène grand train et donne le jour à un fils unique, William B. Leeds Jr. En 1908, Nancy et son mari partent en voyage en Europe. Pendant leur séjour à Paris, William trouve la mort, faisant de sa femme et de leur fils ses héritiers.

Désormais à la tête d'une fortune colossale, Nancy fait le choix de rester vivre en Europe afin d'y réaliser son rêve : entrer dans l'aristocratie du vieux continent. Devenue l'amie de Lady Paget, elle se mêle au gotha et noue une liaison avec le major George Cornwallis-West, avant de tomber sous le charme du prince Christophe de Grèce. Fiancée avec lui en 1914, Nancy se heurte à l'opposition de la famille royale de Grèce, qui regarde d'un mauvais œil une union si notoirement inégale. Cependant, la générosité de Nancy et les bouleversements que connaît le royaume hellène au moment de la Première Guerre mondiale persuadent finalement la famille de Christophe d'accepter le mariage, qui est célébré en .

Devenue altesse royale et princesse de Grèce et de Danemark, Nancy n'a guère le temps de profiter de son nouveau statut. Diagnostiquée d'un cancer peu de temps après son troisième mariage, elle meurt en 1923, non sans avoir vu son fils épouser une nièce de son époux, la princesse Xenia Georgievna de Russie.

Vendredi 25 mai 2018

Logo de Green Day sur l'album Dookie.

Dookie est le troisième album studio du groupe californien de punk rock Green Day, sorti le . Premier album du groupe produit par un label majeur, Reprise Records, il est enregistré en trois semaines aux studios Fantasy avec le producteur Rob Cavallo à la fin de l'été 1993.

Apprécié des critiques musicaux, l'album est porté par les singles Longview et Basket Case. Il connaît un succès commercial inattendu, atteignant notamment la 2e place du classement Billboard 200 et remportant même le Grammy Award du meilleur album de musique alternative. Il se vend à plus de vingt millions d'exemplaires à travers le monde et est désormais disque de diamant aux États-Unis et au Canada, ainsi que détenteur de certifications dans de nombreux autres pays. La tournée qui accompagne l'album est émaillée par quelques incidents et excentricités du trio.

Après plusieurs années dominées par le grunge, le disque apporte un son plus vif et plus mélodique, avec des paroles sans prétention qui touchent un public universel et permet au groupe d'accéder à une popularité mondiale. Considéré comme l'un des albums marquants des années 1990 et du rock en général, il relance également l'intérêt du grand public pour le punk et influence une nouvelle vague de groupes reliés à ce mouvement, tels que Blink-182, Sum 41, Rancid ou encore Fall Out Boy.

Samedi 26 mai 2018

Le poste de transformation EDF de Clichy-sous-Bois où deux adolescents trouvent la mort le 27 octobre 2005.

Les émeutes de 2005 dans les banlieues françaises sont des émeutes qui ont commencé à Clichy-sous-Bois à la suite de la mort de deux adolescents, Zyed Benna et Bouna Traoré, le , électrocutés dans l'enceinte d'un poste électrique alors qu'ils cherchent à échapper à un contrôle de police et de l'envoi involontaire, trois jours plus tard, d'une grenade lacrymogène à l'entrée de la mosquée Bilal par des forces de l'ordre « caillassées ».

Le , ce second événement étend les émeutes de Clichy-sous-Bois et Montfermeil à l'ensemble de la Seine-Saint-Denis, puis deux jours plus tard à des communes partout en France. L'état d'urgence est déclaré le , puis prolongé pour une durée de trois mois. Le 17 novembre, la situation est revenue à la normale. Au total, on compte 2 921 personnes interpellées et 4 morts parmi la population, ainsi que des importantes dégradations d'infrastructures et de matériel, en particulier des voitures brûlées.

Ces trois semaines se démarquent des autres émeutes urbaines en France par leur longueur, leur extension à des nombreuses banlieues, l'ampleur des destructions matérielles et l'ampleur de leur couverture médiatique. Elles sont les plus importantes en France depuis Mai 68, et sans équivalent en Europe avant les émeutes de 2011 en Angleterre.

Dimanche 27 mai 2018

Kevin Spacey interprète Verbal Kint.

Usual Suspects (The Usual Suspects) est un film américain réalisé par Bryan Singer et sorti en 1995. Utilisant une technique de narration non linéaire, le film suit l'interrogatoire mené par l'agent Kujan (Chazz Palminteri) d'un petit malfaiteur infirme nommé Verbal Kint (Kevin Spacey). Celui-ci est l'un des deux seuls survivants d'un massacre commis la veille sur un cargo à quai dans le port de San Pedro, en Californie. Par le biais de nombreux flashbacks, Kint narre l'enchaînement d'événements complexes qui l'ont mêlé, lui et quatre autres malfrats, à cette mystérieuse affaire derrière laquelle se trouverait le légendaire criminel Keyser Söze.

Pour écrire le scénario, Christopher McQuarrie mêle l'idée de cinq criminels réunis pour une parade d'identification avec l'histoire vraie d'un homme ayant tué toute sa famille avant de disparaître. Le film, après quelques difficultés pour trouver un financement, est tourné en à peine un mois, principalement à Los Angeles, avec un budget de six millions de dollars.

Il est présenté hors-compétition au festival de Cannes 1995 et reçoit un accueil globalement très favorable du public et de la critique. Il remporte plusieurs récompenses, dont l'Oscar du meilleur scénario original et l'Oscar du meilleur acteur dans un second rôle pour Kevin Spacey. Le film est régulièrement référencé ou parodié dans de nombreuses autres œuvres, notamment à travers son célèbre retournement final et le personnage de Keyser Söze. Celui-ci est souvent comparé au Diable dans les analyses du film, qui mettent aussi en avant la manipulation induite par le récit. En 2003, Keyser Söze est classé à la 48e place de la liste des cinquante meilleurs méchants de l'American Film Institute qui, en 2008, classe également le film à la 10e place de sa liste des meilleurs films à suspense.

Lundi 28 mai 2018

Siège du ministère des Affaires étrangères de la double monarchie, sur la Ballhausplatz de Vienne (aujourd'hui, résidence officielle du chancelier fédéral autrichien).

La conférence de Vienne du 16 mars 1917 est une rencontre germano-austro-hongroise, la première depuis le déclenchement de la révolution de Février en Russie. Cette rencontre ministérielle constitue pour le chancelier du Reich, Theobald von Bethmann Hollweg, une nouvelle occasion de réaffirmer les buts de guerre du Deuxième Reich, face au nouveau ministre des Affaires étrangères de la double monarchie, Ottokar Czernin. Ce dernier, ministre d'un empire aux abois, tente de faire valoir le point de vue de la double monarchie épuisée par deux années et demi de conflit face au Reich, principal animateur de la quadruplice, et ses demandes de paix de compromis avec les Alliés. Cette décrépitude pousse l'empereur Charles Charles Ier et ses conseillers à multiplier les initiatives pour sortir du conflit, tout en ne rompant pas l'alliance avec le Reich.

Mardi 29 mai 2018

Présentation d'un canon de 75 mm modèle 1897 et de son caisson à munitions par des artilleurs français (en uniforme bleu nuit) et à des officiers d'infanterie écossais (en kaki), en marge de la bataille d'Armentières le 21 octobre 1914. Ce canon, relativement léger et tirant rapidement, est de loin le plus utilisé par l'artillerie française (plusieurs milliers d'exemplaires) avant, pendant et après le conflit.

L'artillerie française pendant la Première Guerre mondiale prend au cours de cette guerre un rôle essentiel au sein de l'Armée de terre française. Si au début elle est composée essentiellement d'une artillerie légère de campagne, avec une fonction d'appui auprès de l'infanterie, la stabilisation du front et la transformation du conflit en une vaste guerre de tranchées oblige cette arme à muter et à prendre un rôle de premier plan.

Ses effectifs et sa puissance de feu augmentent considérablement, avec des canons de plus en plus gros, tandis que sa doctrine d'emploi s'adapte aux nouvelles conditions de combat : préparations massives pendant plusieurs jours, harcèlement permanent, tirs de barrage roulant, concentration des feux, etc. Ce développement donne naissance à l'« artillerie lourde à grande puissance » (composée d'énormes pièces tirées de l'artillerie de côte et de l'artillerie navale), à l'artillerie de tranchée, à l'artillerie anti-aérienne, à l'artillerie chimique (répandant des gaz toxiques), à l'artillerie spéciale (ou artillerie d'assaut : les chars de combat), à l'artillerie anti-char et, à la fin, à l'artillerie automotrice.

Sur le front occidental comme sur les autres théâtres d'opérations, pendant cinq ans, l'artillerie française a tiré environ trois cents millions d'obus, labourant les sols, pilonnant les retranchements et poursuivant son duel avec les artilleries adverses. Un tel développement a nécessité un effort industriel considérable.

Mercredi 30 mai 2018

Nadia Chomyn est une artiste autiste britannique née le à Nottingham et morte le . Considérée comme sévèrement handicapée tant intellectuellement que sur le plan moteur, elle est essentiellement connue à travers ses dessins réalistes d'enfant prodige, représentant surtout des chevaux et des coqs. Maîtrisant la perspective avec un trait extrêmement rapide et précis dès l'âge de trois ans et demi, Nadia est décrite comme une « autiste savante ». Elle suscite un intérêt dans les médias anglo-saxons et les publications de psychiatrie et d'art-thérapie à la fin des années 1970 et au début des années 1980, notamment quant à la question de savoir si les interventions pour enfants autistes peuvent entraîner une perte d'autres compétences en parallèle. Elle est suivie à l'université de Nottingham à partir de 5 ans, puis scolarisée dans un établissement spécialisé de la même ville après 7 ans. Son dessin se normalise en parallèle de son apprentissage de la parole et de compétences sociales, puis régresse à l'adolescence.

Ses dessins d'adulte restent moins élaborés que ses réalisations de petite enfance. Nadia n'a par ailleurs jamais employé de langage parlé d'une façon conventionnelle, ni pu vivre de façon autonome. Accueillie dans un institut spécialisé au début de sa vie adulte, elle meurt d'une courte maladie à l'âge de 48 ans, dans un relatif anonymat. Ses dessins sont désormais exposés au Bethlem Royal Archives and Museum de Beckenham, qui en gère les droits de reproduction. Ils sont classés parmi l'art outsider ou l'art brut.

Jeudi 31 mai 2018

Première page de la copie B de Jón Erlendsson (1651).

L'Íslendingabók (en latin : Libellus Islandorum - littéralement « Livre des Islandais ») est une œuvre littéraire islandaise du e siècle, écrite par Ari Þorgilsson, prêtre et historien. Son ouvrage traite du début de l'histoire de l'Islande, de la colonisation au début du XIIe siècle. D'un style prosaïque et extrêmement concis, le texte est écrit en langue vernaculaire, le vieux norrois.

Organisé en dix chapitres, l'Íslendingabók accorde une place importante à la christianisation de l'Islande et au développement de l'Église dans le pays. Le récit constitue également un « mythe des origines » pour les Islandais, en soulignant leur origine norvégienne.

Bien qu'Ari ait écrit de nombreux autres ouvrages, l'Íslendingabók est celui qui l'a rendu célèbre, ses autres œuvres étant pour la plupart perdues. Le Livre des Islandais lui-même tel que nous le connaissons n'est qu'une deuxième version postérieure de quelques années à l'œuvre originale, perdue.

Ouvrage fondateur de la littérature islandaise, qui inspira les sagas, il est également une source d'informations très précieuses sur l'histoire du pays.